Covid-19: Retour du masque aux Hôpitaux universitaires de Genève
Actualisé

Covid-19Retour du masque aux Hôpitaux universitaires de Genève

Après plusieurs hôpitaux de Suisse romande, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont à leur tour réintroduit le port du masque dans les unités de soins.

L’obligation du port du masque au sein des HUG avait été levée le 30 mai dernier.

L’obligation du port du masque au sein des HUG avait été levée le 30 mai dernier.

©Laurent de Senarclens

Moins d’un mois après la levée de l’obligation, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont réintroduit le port du masque depuis vendredi matin. Pour le moment, seules les unités de soins sont concernées. Patients, visiteurs et personnel devront désormais se vêtir d’un masque dans ces zones. Une décision «prise à l’interne par la direction», explique Nicolas de Saussure, porte-parole des HUG. 

Du côté des EMS

De son côté, la Fédération genevoise des établissements médico-sociaux (FEGEMS) a choisi de ne pas réintroduire le masque dans les EMS pour l’ensemble du canton. Florian Erard, chargé de projets pour la FEGEMS, explique que ces établissements «ont acquis une bonne gestion des cas de Covid-19» et où il est «compliqué» de faire avec le masque. La FEGEMS précise que chaque établissement est libre de réintroduire le port du masque. 

Au Département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS), on surveille la situation «jour après jour». Laurent Paoliello, porte-parole du DSPS ne parle pas de réintroduction du masque à une échelle cantonale pour le moment «à moins que l’évolution ne connaisse une aggravation subite».

Le reste de la Suisse romande

«En raison de la forte circulation du Covid-19 et du triplement du nombre de cas hospitalisés au RHNe (Réseau hospitalier neuchâtelois) en une semaine, le masque est à nouveau obligatoire, depuis mercredi, pour tous dès l’entrée des sites du RHNe. Il peut être enlevé uniquement en position assise dans les restaurants, les kiosques et dans les bureaux administratifs où il est possible de respecter une distanciation sociale de 2 mètres», explique le réseau neuchâtelois.

Idem pour l’Hôpital du Valais, qui a indiqué mercredi qu’il imposait le port du masque aux patients en dehors de leur chambre et aux visiteurs. Mardi, le groupe neuchâtelois Volta avait fait de même. Pour ce qui est du CHUV, il rappelle que le port du masque n’a jamais été interrompu lors des contacts rapprochés avec les patients hospitalisés ni avec les patients immunosupprimés, traités en ambulatoire. La décision de réintroduire le port du masque de manière systématique est néanmoins déjà prise, mais aucune date d’entrée en vigueur n’a été arrêtée. Quant à l’HFR (Fribourg), il n’a pas encore franchi le pas.

(XFZ, LCH)

Ton opinion

161 commentaires