paris, Londres - Les hôtels dans des magasins vendent un shopping de rêve

Inauguré fin 2021, l’hôtel Cheval Blanc (72 chambres et suites) se situe dans les murs du grand magasin parisien la Samaritaine.

Inauguré fin 2021, l’hôtel Cheval Blanc (72 chambres et suites) se situe dans les murs du grand magasin parisien la Samaritaine.

Hôtel Cheval Blanc
Publié

paris, LondresLes hôtels dans des magasins vendent un shopping de rêve

L’offre hôtelière proposée dans des boutiques flambant neuves à Paris (et bientôt à Londres) lance une nouvelle tendance.

par
Lauren Cavin-Hostettler

À Paris début mars, le flagship de Dior à l’avenue Montaigne a rouvert après 2 ans de travaux pour transformation. En plus des espaces de vente de 2000 m², le bâtiment abrite une galerie d’exposition, un restaurant, un café, des jardins et… une suite de 200 m² où passer la nuit! La clientèle qui s’offre cette infrastructure hôtelière extraordinaire (le prix n’a pas été communiqué) a accès à la boutique 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. «Nous voulions proposer une expérience totale. Cette nouvelle adresse n’est pas une simple boutique», explique le PDG de Dior (groupe LVMH), Pietro Beccari. Pour l’instant, les images de la suite n’ont pas été dévoilées.

Digne d’un hôtel cinq-étoiles,
le restaurant de la boutique Dior.

Digne d’un hôtel cinq-étoiles,
le restaurant de la boutique Dior.

Dior
Les jardins et le café chez Dior.

Les jardins et le café chez Dior.

Dior

l’hôtellerie selon LVMH 

Toujours à Paris, en septembre dernier, le même groupe LVMH rouvrait La Samaritaine, grand magasin de style Art déco, après 16 ans de travaux colossaux. Le superbe vaisseau comprend quatre restaurants et l’hôtel Cheval Blanc, situé au dernier étage. Ce cinq-étoiles dispose de 72 chambres et suites (photo en tête de l’article), d’un spa (Cinq Mondes) et d’une terrasse panoramique surplombant la Seine. Là encore, l’objectif est de proposer une expérience d’exception alliant shopping et hôtellerie.

La piscine du spa de l’hôtel Cheval Blanc, à la Samaritaine.

La piscine du spa de l’hôtel Cheval Blanc, à la Samaritaine.

Hôtel Cheval Blanc

Pour LVMH, leader mondial de la mode haut de gamme et du luxe en général, c’est aussi le moyen d’affirmer son savoir-faire dans l’hôtellerie, qui a vraiment commencé en 2006 avec la création de la chaîne Cheval Blanc, qui compte aujourd’hui cinq établissements. En 2019, le groupe français a racheté pour 3,2 milliards de dollars Belmond, fleuron de l’hôtellerie de luxe, raflant ainsi des palaces sur cinq continents, des bateaux de croisière et plusieurs trains dont le mythique Orient-Express.

Un projet à Londres

Dans un registre un peu différent, le grand magasin londonien Selfridges, situé sur Oxford Street, projette d’ouvrir le Selfridges Hotel dans un immeuble contigu. Il s’agira d’un quatre-étoiles de 238 chambres fonctionnelles et modernes. Le site accueillait déjà un hôtel qui a fermé en 2008. Les actuels propriétaires souhaitent développer et diversifier leurs activités commerciales en boostant l’affluence touristique.

Projet pour l’hôtel attenant à Selfridges,
à Londres.

Projet pour l’hôtel attenant à Selfridges,
à Londres.

Eric Parry Architects

Nuitée chez le quincaillier

Enfin, si vous préférez la chaleur méridionale, rendez-vous à Marseille. À quelques pas du Vieux-Port se trouve la Maison Empereur, la plus ancienne quincaillerie de la ville, fondée en 1827. Elle vend aussi des objets déco, des vêtements et des cosmétiques. Depuis 2017, l’établissement a aménagé une chambre d’hôtes dans un appartement, pourvu d’un jardin d’hiver.

À Marseille, un appartement
au-dessus de la Maison Empereur.

À Marseille, un appartement
au-dessus de la Maison Empereur.

Facebook Maison Empereur

Ton opinion

0 commentaires