Genève – Les HUG entrent dans une zone de fortes turbulences

Publié

GenèveLes HUG entrent dans une zone de fortes turbulences

Le nombre de patients accueillis pour cause de Covid-19 a plus que doublé en un mois. Les semaines à venir s’annoncent difficiles.

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Photo Lucien Fortunati

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Photo Lucien Fortunati

TDG

De 110 il y a un mois à 247 lundi. Le nombre de patients Covid-19 a plus que doublé en quelques semaines aux Hôpitaux universitaires genevois (HUG). L’établissement de soins s’attend à ce que la situation devienne encore plus tendue ces prochains temps. Dans une interview accordée à la «Tribune de Genève», le directeur Bertrand Levrat dit craindre une augmentation exponentielle du nombre de patients et un nombre élevé d’absences de collaborateurs de manière simultanée.

Le responsable précise que les soins apportés aux malades devront être adaptés et allégés. Ainsi, la toilette des patients pourrait devoir se résumer à un nettoyage au gant plutôt qu’à une douche et les passages dans les chambres seront réduits. Bertrand Levrat insiste sur le fait que les missions urgentes et essentielles seront évidement maintenues.

(mpo)

Ton opinion

61 commentaires