Vendée Globe: Les icebergs retardent la course

Actualisé

Vendée GlobeLes icebergs retardent la course

Les organisateurs du Vendée Globe, course autour du monde en solitaire sans escale, ont décidé de remonter la route des marins vers le Nord, au large des Iles Kerguelen.

En effet, de gros icebergs dérivants ont été repérés dans la zone où les bateaux devaient initialement passer.

Contacté mercredi, Dominique Wavre saluait cette décision. «C'est bien sûr une excellente décision d'avoir adapté sa position en fonction des observations satellitaires du moment, expliquait le navigateur genevois qui occupait le 12e rang mercredi à 20 h. C'est rassurant de voir que la direction de course prend soin de nous comme ça ! »

Mardi soir, la deuxième porte de sécurité anti-glace avait été repositionnée de 130 milles (230 kilomètres) vers le Nord et de 600 milles (1000 kilomètres) en latéral vers l'Ouest par la direction de course.

Bernard Stamm (16e), l'autre Suisse engagé, a encore grapillé un rang. Il s'est rapproché de la tête de la course où le Français Sébastien Josse menait toujours le bal. A noter encore que Michel Desjoyeaux, retardé au départ par des problèmes électriques, a réintégré le top ten (10e).

Vendée Globe. Course autour du monde en solitiare sans escale et sans assistance. Classement du 3 décembre à 20h00 (après 24 jours et 7heures de course): 1. Sébastien Josse (Fr/BT) à 18 190,5 milles de l'arrivée. 2. Yann Eliès (Fr/Generali) à 5,6 milles du leader. 3. Jean-Pierre Dick (Fr/Paprec-Virbac) à 40,1. 4. Loïck Peyron (Fr/Gitana Eighty) à 55 milles. 5. Jean Le Cam (Fr/VM Matériaux) à 77,3. 6. Vincent Riou (Fr/PRB) à 79,2. Puis: 12. Dominique Wavre (S/Temenos II) à 247,3. 16. Bernard Stamm (S/Cheminées Poujoulat) à 739,8. (ats)

Ton opinion