Les immigrés descendent dans les rues américaines
Actualisé

Les immigrés descendent dans les rues américaines

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé lundi aux Etats-Unis. Elles ont réclamé une vaste réforme de l'immigration bloquée au Congrès.

Une première manifestation a rassemblé 20 000 personnes dans la matinée à Atlanta (Georgie), selon les organisateurs. Les principaux rassemblements étaient cependant attendus en fin de journée (heure locale) à Los Angeles (Californie) ou à Washington, où 100 000 à 180 000 personnes devaient se regrouper devant le siège du Congrès.

Fortes du succès de récentes manifestations, notamment celle du 25 mars à Los Angeles qui avait réuni entre un demi et un million de personnes, plusieurs coalitions d'immigrés ont appelé à défiler pour obliger les élus américains à achever le débat et obtenir la légalisation des sans-papiers.

Vendredi, avant deux semaines de vacances, le Sénat a rejeté un projet de loi prévoyant la régularisation de la plupart des douze millions d'immigrants clandestins. Derrière le slogan «Nous sommes l'Amérique», les organisateurs ont appelé les manifestants à apporter des drapeaux américains, et à venir vêtus de blanc en signe de paix.

Textes répressifs

Le projet de loi adopté en décembre par la Chambre des représentants aborde la lutte contre l'immigration clandestine uniquement sous un angle répressif. Le texte bloqué au Sénat gardait le même objectif, mais en l'assortissant de mesures se voulant «réalistes», pour remédier aux problèmes actuels.

Selon un sondage publié lundi, 75 % des Américains estiment que les autorités ne font pas assez pour empêcher l'arrivée d'immigrants clandestins dans le pays, et seulement un tiers approuvent d'une manière générale la politique du président George W. Bush sur l'immigration.

Depuis plus de deux ans, le président Bush plaide pour une réforme qui associe contrôles aux frontières, régularisation à terme pour les clandestins, et régulation du flux migratoire en fonction des besoins de l'économie.

La grande centrale syndicale américaine AFL-CIO a appelé à manifester pour réclamer «une vaste réforme de l'immigration établissant une voie claire menant à un statut de résidant permanent pour les familles d'immigrés travaillant et vivant ici». (ats)

Ton opinion