Les imprimantes laser aussi dangereuses que la clope
Actualisé

Les imprimantes laser aussi dangereuses que la clope

BRISBANE (AUS) – Travailler à côté d'une imprimante peut mettre votre vie en danger, selon une étude australienne.

Alors que la plupart des bureaux sont devenus non-fumeurs pour protéger la santé des employés, une étude australienne affirme aujourd'hui que certaines imprimantes laser seraient tout aussi nocives que le tabac. C'est en mesurant la qualité de l'air dans les locaux d'une entreprise pour analyser son système de ventilation que la professeure Lidia Morawska et son équipe de chercheurs de la Queensland University of Technology ont découvert que la densité de particules fines en suspension y était cinq fois supérieure qu'à l'extérieur, relate le Sydney Morning Herald. «Les chiffres étaient considérablement plus importants qu'aux abords d'une route très fréquentée», déplore la physicienne, spécialiste de la qualité de l'air et de l'environnement. La première réaction de son équipe aura été d'éloigner immédiatement des postes de travail toutes les imprimantes incriminées de ses propres locaux.

Entre cent et mille fois plus fines qu'un cheveu humain, ces particules pénètrent dans les profondeurs des poumons et constituent ainsi un véritable danger pour la santé. «L'une des imprimantes observées a émis un taux de particules comparable aux émissions associées à la fumée de cigarette. Les effets peuvent aller d'une simple gêne respiratoire à des problèmes cardiovasculaires ou même à un cancer.» L'étude s'est penchée sur 62 imprimantes de marques Hewlett Packard, Canon, Toshiba et Ricoh, dont 37 n'ont produit aucune particule, et 17, parmi lesquelles de nombreux modèles HP, en ont révélé une quantité importante.

Kimmo Bellmann

Ton opinion