Bourse suisse: Les indices se sont ressaisis en fin de séance
Actualisé

Bourse suisseLes indices se sont ressaisis en fin de séance

La Bourse suisse, dans le rouge durant pratiquement toute la séance de jeudi, s'est ressaisie en fin de journée.

La Bourse suisse, dans le rouge durant pratiquement toute la séance jeudi, s'est ressaisie en fin de journée. A la clôture, l'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes affichait 5751,07 points, soit 0,18% ou 10,62 points de moins que la veille.

L'indice Swiss Leader Index (SLI/30 valeurs dont celles du SMI) a pour sa part cédé 0,23% à 825,24 points, et l'indice élargi Swiss Performance Index (SPI) 0,34% à 4740,84 points. La stabilisation des indices américains, en début de séance à Wall Street, a permis aux indices suisses de se rétablir, même si ils ne sont pas parvenus à sauter dans le vert.

Après le bon début d'année, on revient à la réalité, a constaté un courtier à propos de l'évolution négative du marché. La situation économique n'a pas changé et il n'y a aucun signe que le plancher conjoncturel ait été atteint.

Les récentes données de la zone euro ont encore renforcé le pessimisme du marché. Le climat économique de décembre a chuté à un nouveau plus bas et le climat des affaires n'avait plus été aussi morose depuis janvier 1985. La baisse de 50 points de base à 1,5% du taux directeur de la Banque d'Angleterre (BoE) est passée inaperçue dans ce contexte.

Les valeurs des assurances se placent parmi les gros perdants du jour, Bâloise (-5,1% à 77,95 francs) en tête, suivie de Swiss Life (-2,8% à 77,10 francs), ZFS (-1,6% à 236,10 francs) et Swiss Re (- 0,4% à 52,25 francs). Les bancaires Credit Suisse (-2,9% à 29,90 francs), UBS (&2,7% à 16,27 francs) et Julius Bär (&0,1% à 43,08 francs) ont évolué diversement.

Au nombre des gros perdants figurent aussi SGS (-5,0% à 1138,00 francs) et Swatch (-4,9% à 147,50 francs). Richemont a baissé de 3,3% à 20,80 francs. SGS sera le premier «blue chip» de la Bourse suisse à publier ses résultats 2008 la semaine prochaine.

Feu chez Petroplus

Petroplus (-4,2% à 23,88 francs) a souffert de l'annonce d'un incendie pourtant rapidement maîtrisé dans sa raffinerie d'Ingolstadt (D). Les analystes s'attendent à des effets négatifs pour les comptes du 1er trimestre 2009.

ABB (-2,8% à 15,90 francs) a perdu du terrain plus que la moyenne. Le groupe a annoncé la reprise de l'entier d'une coentreprise qu'il détenait jusqu'ici à 21% en Finlande. Geberit a perdu 1,2% à 121,80 francs après une réduction d'objectif de cours par Morgan Stanley.

Kühne & Nagel (-3,1% à 71,05 francs) a aussi souffert d'une réduction d'objectif de cours par Morgan Stanley. Sur le SPI, Panalpina (-6,8% à 60,00 francs) a été rétrogradée à «underweight» par la même banque.

Pharmas gagnantes

Dans le camp des gagnants, on trouve les poids lourds pharma Novartis (&0,3% à 54,00 francs) et Roche (&1,5% à 172,50 francs). Actelion (&1,1% à 61,00 francs) a aussi gagné du terrain: les spéculations de rachat de la biotech bâloise ont repris.

En tête du SMI/SLI, Syngenta (&3,6% à 232,60 francs) a poursuivi sur sa lancée de la veille, après les bons chiffres trimestriels de son concurrent américain Monsanto.

(ats)

Ton opinion