Genève: Les influenceurs, nouvelle coqueluche des marques
Actualisé

GenèveLes influenceurs, nouvelle coqueluche des marques

Internet a fait surgir de nouveaux leaders d'opinion. Les entreprises, qui ne peuvent plus les ignorer, découvrent la «brand intelligence».

par
Giuseppe Melillo

«Les horlogers suisses sont assis sur une mine d'or, leurs archives, qu'ils peuvent valoriser sur internet», confie Eric Collombin, de Label, société genevoise de brand intelligence, à Genève. Comment?

En utilisant des réseaux sociaux tel Facebook, des forums ou des blogs qui touchent des centaines de millions de personnes. Des sociétés pharmaceutiques ont saisi ce potentiel et animent des forums sur certaines maladies. Mais le plus souvent l'entreprise perd le contrôle de l'information sur le web, et le passionné qui crée un blog ou un forum consacré à une marque en sait parfois plus long sur un produit que le fabricant.

Cet «influenceur» fédère une communauté de passionnés réfractaires à la pub classique et soucieux de donner une info exhaustive. Parfois il ouvre une boutique spécialisée à l'image du blogger de Treonauts incollable sur les Smartphones. «Aujourd'hui une marque ne peut plus se contenter de communiquer, elle doit informer et dialoguer honnêtement avec le client devenu un expert, c'est ça, la brand intelligence», conclut Eric Collombin.

Comme pour illustrer cette tendance à l'information, une université américaine vient de fusionner sa chaire de marketing avec celle de journalisme.

Ton opinion