Actualisé 23.06.2020 à 10:07

Suisse

Les infractions de passagers dans les avions en hausse

En 2019, une hausse de 60% des cas de voyageurs indisciplinés a été constatée dans les vols atterrissant en Suisse.

de
leo
En 2016, un peu moins de 700 infractions avaient été signalées (Image d’illustration EPA/STEPHEN MORRISON)

En 2016, un peu moins de 700 infractions avaient été signalées (Image d’illustration EPA/STEPHEN MORRISON)

KEYSTONE

Passagers ivres, insultants ou récalcitrants: les cas d’infractions à bord des avions ont connu une hausse de 60% en Suisse en 2019, rapporte mardi la «Tribune de Genève». L’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC), chargé de recueillir les cas signalés par les compagnies aériennes, fait état de 1357 infractions l’an passé, soit près de 500 de plus qu’en 2018. A Genève, la police cantonale est intervenue 40 fois pour interpeller un passager à sa descente de l’avion l’année dernière.

Consommation d’alcool et de drogue, le non respect des règles de sécurité (ne pas boucler sa ceinture, ne pas utiliser d’appareil électronique) ou agressions verbales envers le personnel ou d’autres passagers étaient les infractions les plus courantes ces dernières années sur les vols de Swiss. Les contrevenants risquent des amendes de 100 à 1000 francs et jusqu’à 20’000 francs selon la gravité des faits. Toutefois, seuls 5 à 10% des cas font l’objet de sanctions, le pays d’atterrissage n’ayant pas les compétences juridictionnelles pour poursuivre les auteurs d’infraction. Pour pallier cette lacune, le Conseil fédéral veut adopter un protocole permettant notamment à l’Etat d’arrivée du passager de le punir. Le texte sera débattu en commission au Conseil national les 29 et 30 juin.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!