médecine esthétique: Les lèvres XXL peuvent être dangereuses
Tout est une question de goût, mais les lèvres XXL peuvent être dangereuses.

Tout est une question de goût, mais les lèvres XXL peuvent être dangereuses.

Instagram/charlottegshore
Publié

médecine esthétiqueLes injections pour des lèvres XXL peuvent être dangereuses

Les Exploding Lips sont un idéal de beauté pour beaucoup de personnes. Mais trop de fillers dans les lèvres peuvent se révéler dangereux.

par
Malin Mueller

Qu’il s’agisse de stars comme Kylie Jenner et Khloé Kardashian, d’actrices comme Bella Thorne («O.C. California») et Chloé Cherry («Euphoria») ou de célébrités qui se sont fait un nom grâce aux émissions de télé-réalité et à Instagram: aujourd’hui, il est difficile de passer à côté des lèvres extrêmement pulpeuses, sur les réseaux sociaux.

Ce nouvel idéal de beauté fait que de plus en plus de clientes et de clients demandent à avoir ce look de poupée.

Que pensez-vous des lèvres XXL?

Dangereusement grandes

Dans les pays anglophones, l’expression «exploded lips», c’est-à-dire des lèvres qui explosent, est devenue courante pour ce genre de cas. Et même si, sur le plan esthétique, le look reste une pure affaire de goût, d’un point de vue médical, il y a des limites à respecter. Le Dr Ranieri Mazzei est spécialiste FMH en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique à l’institut de beauté zurichois Fineskin nous explique quels sont les risques liés aux lèvres XXL.

Le Dr Ranieri Mazzei est spécialiste FMH en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique à l’institut de beauté zurichois Fineskin

Le Dr Ranieri Mazzei est spécialiste FMH en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique à l’institut de beauté zurichois Fineskin

Fineskin

«En principe, les injections de hyaluron dans les lèvres sont considérées comme peu risquées», indique le chirurgien. «Mais pour cela, il faut que ce soit réalisé par un médecin formé». Le hic, c’est que les prestataires sérieux ne pratiquent pas ces interventions, dont les résultats sont peu naturels.

Le Dr Mazzei lui-même précise: «Si quelqu’un vient me voir avec le désir d’augmenter exagérément la taille de ses lèvres, je me réserve le droit de refuser ces patients».

Attention aux amateurs

Ce qui se passe alors peut se révéler dangereux. En Suisse, les esthéticiennes et esthéticiens ne sont certes pas officiellement autorisés à pratiquer des injections, mais à l’étranger, la réglementation est différente. «Sans la formation nécessaire, le risque d’hématomes est plus élevé. Les personnes qui ne connaissent pas suffisamment l’anatomie du corps peuvent toucher des vaisseaux sanguins lors de l’injection et déclencher une embolie. Des nécroses (ndlr: altération des tissus) sont également possibles».

Pas de retour en arrière

Mais des problèmes peuvent également survenir d’un point de vue esthétique. Outre les résultats asymétriques qui ne plaisent tout simplement pas, il faut aussi penser à la durabilité. «Si l’on fait remplir fortement ses lèvres, on ne peut pas revenir en arrière», prévient l’expert.

«Nous avons certes la possibilité de dissoudre les produits de comblement. Toutefois la peau fortement étirée reste, fait des plis ou peut pendre». On ne peut pas retrouver ses lèvres d’avant. Le Dr Mazzei le dit clairement: «Les lèvres auront un aspect pire qu’avant l’intervention».

Y aller pas à pas

C’est pourquoi un professionnel ne se contente pas de regarder ce qui est possible, mais évalue également les lèvres en fonction de l’ensemble du visage. «Je regarde toujours comment les lèvres s’accordent avec les yeux, le nez et la forme du visage. Je n’utiliserais jamais plusieurs doses d’hyaluron à la fois pour obtenir des lèvres super pulpeuses du jour au lendemain», explique le spécialiste.

En cas de doute, il est donc toujours préférable d’y aller progressivement et d’attendre de voir si l’on se sent bien au quotidien avec ses nouvelles lèvres avant d’augmenter à nouveau leur volume.

Ton opinion

14 commentaires