Intempéries : Les inondations baissent dans les zones touchées
Actualisé

Intempéries Les inondations baissent dans les zones touchées

La situation s'est apaisée dans la nuit de lundi à mardi sur le plan des inondations en Suisse.

Les travaux de déblaiement battaient leur plein mardi suite aux inondations lundi en Valais, dans l'Oberland bernois et en Suisse centrale. Malgré l'arrêt des pluies durant la nuit, le niveau du Rhône et de l'Aar restait élevé. Les dégâts matériels sont conséquents dans le Lötschental (VS).

Celui-ci a été touché par de nombreuses coulées de boue. Les torrents en furie ont débordé et submergé prés et routes. Les travaux de déblaiement ont pu débuter mardi matin.

Le Lötschental demeure inaccessible par la route en amont de Goppenstein (VS), a indiqué mardi la police. Il faudra certainement plusieurs jours pour nettoyer la boue. De nouveaux dégâts ne sont toutefois pas à craindre, la situation s'étant calmée.

La plaine du Rhône est en revanche encore secouée malgré le soleil. Le débit de la Lonza à Gampel (VS) et Steg (VS) reste important. Les canalisations d'eau potable de Gampel ont été souillées par de la boue, entraînant l'interruption de l'approvisionnement.

Si la nuit a été calme dans le Lötschental et à Loèche-les-Bains où le déblaiement de la route a pu débuter mardi, ce ne fut pas le cas dans la région de Sierre (VS) où la Raspille est sortie de son lit dans la nuit. La route cantonale entre Sierre et Salquenen (VS) reste fermée à la circulation. Les pompiers sont à pied d'oeuvre pour évacuer l'eau.

L'Aar près de déborder

L'Aar restait menaçante mardi matin en ville de Berne avec un débit de 420 m3/s, ont annoncé les pompiers. Des pompes ont été mises en action dans le quartier de la Matte pour éviter des inflitrations d'eau. Pour le moment, aucun dégât significatif n'a été signalé.

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) avait lancé lundi une alerte de danger de niveau 3 -sur une échelle qui en compte 5- dans l'Oberland bernois, en raison des risques de crues dans le lac de Thoune et le long de l'Aar.

Situation précaire dans l'Oberland bernois

La situation reste précaire dans la vallée de la Kander dans l'Oberland bernois. Les voies de chemin de fer et la route sont interrompus entre Frutigen et Kandersteg. Le tunnel routier du Mitholz a été inondé et les dégâts sont encore incertains. La ligne entre Brienz et Meiringen est elle aussi interrompue.

En revanche, la route de Lauterbrunnen est a nouveau accessible depuis lundi soir, permettant ainsi l'accès à des destinations touristiques telles que Wengen ou Mürren. Les dégâts causés par les fortes pluies sont restés minimaux, a indiqué à l'ats l'inspecteur cantonal des routes pour l'est de l'Oberland Bruno Burkhard.

Ce n'est pas le cas de la voie ferrée. Aucun train ne circulera entre Interlaken-est et Lauterbrunnen pendant au moins dix jours, ont indiqué à l'ats les chemins de fer de l'Oberland bernois (BOB). Des bus de remplacement ont été mis en place.

Retour à la normale en Suisse centrale

En Suisse centrale, la vallée d'Engelberg, elle aussi menacée par des crues lundi soir, a retrouvé la sérénité mardi matin. Le niveau des eaux est redescendu durant la nuit et a retrouvé des valeurs presque habituelles. Dans l'ensemble, les dégâts sont minimes.

La route et le rail étaient à nouveau ouverts au trafic mardi matin entre Ennetbürgen (NW) et Buochs (NW). Lundi matin, le niveau de la rivière de l'Aa d'Engelberg a dépassé les valeurs limites. A Buochs, un détournement d'urgence du cours d'eau a dû être utilisé.

La rivière a débordé en plusieurs endroits. La voie ferroviaire entre Dallenwil (NW) et Engelberg (OW) a ainsi dû être fermée. Lundi également, les remontées mécaniques du Titlis à Engelberg ont fermé leurs installations car le parking se trouvait les pieds dans l'eau. Mardi, les cabines se lançaient à nouveau à l'assaut des montagnes.

De manière générale, le peu de dégâts s'explique par le fait que les barrages surélevés après les crues de 2005 ont tenu bon, ont indiqué les autorités d'Engelberg sur les ondes de la radio alémanique DRS. (ats)

Ton opinion