Les intempéries font deux morts dans le Piémont italien

Actualisé

Les intempéries font deux morts dans le Piémont italien

Deux personnes ont été tuées jeudi et deux autres sont portées disparues après un glissement de terrain dans la vallée du Pellice, dans le Piémont italien, touché par de fortes pluies.

Selon la Protection civile italienne, un homme est mort lorsque le glissement de terrain a frappé sa maison. Par ailleurs, un homme a été découvert mort dans son véhicule dans un secteur proche. Les sauveteurs ont entrepris de fouiller les décombres de la maison à la recherche d'une femme et d'un enfant portés disparus.

Après plusieurs jours de fortes pluies dans le Piémont, les autorités surveillant les niveaux des cours d'eau dans la région redoutent des inondations.

Selon l'agence de presse ANSA, des dizaines de personnes vivant près de la Dora Riparia ont été évacuées d'un village à l'ouest de Turin. La rivière rencontre le Po à Turin, où les ponts ont été fermés en raison de la montée des eaux.

Les autorités ont également ordonné à l'ensemble des écoles de la région de Turin de rester fermées vendredi.

De l'autre côté de la frontière, la Savoie a connu de forts cumuls de pluies lors des dernières 48 heures, où l'on a relevé par exemple 160mm au Mont-Cenis, 184mm à Bonneval et 104mm à Val d'Isère. Le département a été placé en alerte orange par Météo France jusqu'à vendredi 10h.

Les tunnels du Fréjus et du Mont-Blanc ont également été fermés jeudi aux poids lourds en raison des inondations provoquées par les fortes pluies des deux côtés de la frontière. Dans la soirée, le Centre national d'information routière a indiqué que l'A43 était rouverte dans les deux sens (accès au Fréjus) mais que l'A5, l'autoroute d'accès au tunnel du Mont-Blanc, restait interdite aux poids lourds probablement jusqu'en fin de nuit. Par ailleurs, le col de Montgenèvre était fermé côté italien en raison des pluies importantes de ces dernières heures. (ap)

Ton opinion