Suisse: Les investissements devraient progresser

Actualisé

SuisseLes investissements devraient progresser

Comparé à 2014, les firmes helvétiques tablent sur une augmentation d'environ 1% de leurs investissements productifs

Les entreprises suisses devraient dépenser légèrement plus cette année. Comparé à 2014, elles tablent sur une augmentation d'environ 1% de leurs investissements productifs, selon les résultats de la dernière enquête du KOF.

Cette hausse est toutefois inférieure à celle de l'année dernière, a indiqué l'institut d'études conjoncturelles de l'EPFZ (KOF) mardi. En 2014, elle s'était inscrite à 2% en valeur nominale.

Les 3200 entreprises ayant répondu au sondage s'attendent à accroître leurs investissements d«équipement d'environ 2,5% cette année. Ces perspectives ont été revues à la baisse. En automne, elles tablaient sur une hausse de 3,5%.

Les investissements de construction vont en revanche stagner. Les dépenses dans la recherche et le développement vont gagner 1%. Là aussi, en automne, les entreprises s'attendaient à 3,5%.

Franc fort en cause

L'abandon du taux plancher de l'euro le 15 janvier dernier pourrait expliquer en partie ce pessimisme, selon le KOF. L'appréciation du franc qui en a résulté s'est traduite par une réduction des prix des biens d'investissement étrangers.

L'assombrissement des perspectives conjoncturelles pour la Suisse pourrait aussi avoir conduit à la réduction des investissements, notent les experts zurichois.

Concernant la structure des investissements, la majorité des dépenses prévues cette année consistera dans le remplacement des installations existantes. Huit entreprises sur dix ont répondu en ce sens.

Quarante pour cent s'attendent néanmoins à affecter une partie des dépenses à l'extension d'installations existantes. Un peu plus d'un tiers (35%) effectueront des investissements de rationalisation. (ats)

Ton opinion