Bâle: Les investisseurs saluent l'offre de Roche
Actualisé

BâleLes investisseurs saluent l'offre de Roche

Les investisseurs ont salué lundi l'annonce par Roche dimanche de l'acquisition de l'entreprise de biotechnologie américaine InterMune.

A l'ouverture de la Bourse suisse, le bon du géant pharmaceutique bâlois gagnait 0,6% au regard de la clôture de vendredi à 267,90 francs.

Dans le même temps, l'indice des valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) progressait de 0,66% à 8610,92 points. Pour mémoire, Roche a annoncé dimanche avoir signé un accord définitif en vue du lancement d'une offre publique d'achat (OPA) InterMune.

La transaction - laquelle représente pour Roche la plus importante acquisition depuis celle d'un autre spécialiste californien des biotechnologies, Genentech - se monte au total à 8,3 milliards de dollars (7,57 milliards de francs). Une somme que Roche paiera entièrement en numéraire.

Etablie à Brisbane, soit à quelques kilomètres du siège de Genentech, InterMune emploie au total 450 collaborateurs. Fondée en 1998, la société se focalise sur les thérapies en pneumologie et dans les maladies fibrotiques rares. Depuis l'approbation par les autorités sanitaires canadiennes et de l'Union européenne respectivement en 2011 et 2013, elle commercialise sous la marque Esbriet sa molécule Pirfenidone.

L'Esbriet représente le seul traitement médicamenteux approuvé à la fibrose pulmonaire idiopathique, une maladie chronique d'issue fatale. La seule alternative est le greffe du poumon. Ce médicament fait l'objet d'un examen de l'autorité sanitaire américaine, la Food and drug administration (FDA), dont le feu vert à la commercialisation aux Etats-Unis est attendu cette année encore. (ats)

Ton opinion