Actualisé 25.01.2013 à 11:01

JO 2022Les invités du WEF séduits par le projet grison

Les rues de Davos (GR) sont ornées de banderoles en faveur du projet grison de candidature aux JO de 2022. Le sujet a également commencé à émerger parmi les invités du WEF.

La manifestation la plus visible du dossier olympique de Davos et St-Moritz est le débat organisé dans le cadre de l'Open Forum sur les événements sportifs majeurs. «C'était une idée de Klaus Schwab», a confié à l'ats le président de la Confédération Ueli Maurer, qui participait à la discussion. Le fondateur du WEF est en effet un fervent défenseur de la candidature, précise M. Maurer.

Alors que les citoyens concernés sont appelés à voter le 3 mars prochain, les pro-JO se servent-il déjà de la plateforme offerte par le WEF pour faire connaître le projet? «Non, c'est encore trop tôt, mais M. Schwab a dit qu'il souhaitait aborder le sujet le cas échéant dans les prochaines éditions», rapporte le conseiller fédéral.

Proches du CIO à Davos

Aux yeux de M. Maurer, les soutiens concrets que pourrait recevoir la candidature grisonne au WEF sont limités. Toutefois, plusieurs des participants sont des proches du Comité international olympique (CIO), comme le Prince Albert ou Henry Kissinger.

Et le sujet n'a pas échappé à certains des visiteurs internationaux. «Les gens sont impressionnés que la petite Suisse se lance dans une telle aventure», rapporte le ministre des sports.

Interrogé par l'ats, un entrepreneur américain, qui n'avait pas entendu parler du projet de candidature se montre étonné et sceptique. «Comment Davos compte-t-elle gérer un événement encore bien plus grand que le WEF?»

Expérience du WEF bénéfique

La question n'inquiète pas particulièrement Michael Hoferer, directeur de l'hôtel Steigenberger Belvedere, point névralgique du WEF en dehors du centre des congrès. S'il admet que les JO représenteraient un afflux plus important d'hôtes, il estime que l'expérience de la gestion du personnel et des clients pendant le WEF facilitera les préparations.

Hormis le WEF, Davos organise plusieurs autres grands événements comme la Coupe Spengler de hockey sur glace ou une étape de la Coupe du monde de ski de fond, rappelle par ailleurs Nuot Lietha, responsable médias de l'office du tourisme Davos-Klosters.

Les responsables touristiques n'ont pas encore commencé le travail de lobby pour les JO au WEF. Les banderoles s'adressent avant tout à la population locale dans le cadre de la campagne en vue de la votation du 3 mars. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!