Euro 2016: Les Irlandais sont les fans rêvés
Actualisé

Euro 2016Les Irlandais sont les fans rêvés

Les supporters irlandais font régner la bonne humeur dans les rues de France, même lorsque leur équipe ne sort pas victorieuse d'une rencontre.

par
joo
1 / 41
Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Un hooligan russe de 31 ans, soupçonné d'avoir participé au tabassage d'un supporter anglais, a été extradé depuis l'Allemagne et placé en détention provisoire en France. (Archives) (Lundi 12 mars 2018)

Keystone
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve estime que l'Euro 2016 a été une réussite sur le plan sécuritaire. (Lundi 11 juillet 2016).

Reuters/Regis Duvignau
Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

Des incidents entre fans et policiers ont éclaté aux abords de la fan zone de Paris, dimanche soir, lors de la finale de l'Euro entre le Portugal et la France. (Dimanche 10 juillet 2016)

AFP

La Green-Army sait mettre l'ambiance. Même dans les rangs de la police. Tranchant avec les dérapages de certains supporters, les fans en vert sont salués pour leur verve chaleureuse et «bon enfant». Le match Belgique-Irlande à Bordeaux, pour exemple, aurait pu aigrir les plus enthousiastes d'entre eux à l'issue d'un 3-0 bien senti. Que nenni. Les Irlandais se sont montrés aussi enjoués que d'habitude, même lorsque des policiers français ont tenté de les déloger des voies du tramway sur lesquelles ils s'étaient installés.

Bien que peu enclins à obéir, les supporters de l'Eire se sont levés de concert en chantant «Stand up for the French police» (debout pour la police française). Ce à quoi les représentants de l'ordre, presque amusés, ont répondu «Go home for the French Police» (rentrez à la maison pour la police française) sur le même air. Les Irlandais ont également donné de la voix pour un «Allez les Bleus» tonitruant.

Un extrait de la séquence est à découvrir ci-dessous.

Le même vendredi soir, à la veille de leur rencontre contre les Diables Rouges, les fans des Boys in Green ont chanté une berceuse à une petite fille dans un tram.

Les supporters irlandais avaient déjà fait sourire les internautes en entonnant un taquin «Go home to your sexy wifes» (rentrez à la maison retrouver vos femmes sexy) dans le cadre de la rencontre avec la Suède.

Dans la nuit du 15-16 juin, après avoir fait la fête, les Irlandais avaient aussi décidé de nettoyer les ordures laissées sur le parvis du Palais des Beaux-Arts de Paris.

La reprise du tube ultra-célèbre de Gala «Freed From Desire» à la sauce irlandaise est en outre devenue incontournable dans les gradins nord-irlandais:

Ton opinion