Canton de Berne: Les Jenisch peuvent rester à Nidau
Actualisé

Canton de BerneLes Jenisch peuvent rester à Nidau

Un accord a été trouvé lundi entre les gens du voyage et les Villes de Bienne et de Nidau (BE).

Les Jenisch pourront rester jusqu'au 5 mai sur l'ancien site de l'Expo.02 à Nidau (BE). Les gens du voyage suisses et les Villes de Nidau et de Bienne ont trouvé un accord qui permet de rester dix jours sur cet emplacement.

«La Ville de Bienne, propriétaire du terrain, a accepté lundi une demande pour l'utilisation du terrain de l'Expo pendant dix jours», a annoncé la conseillère municipale Silvia Steidle. Le délai court depuis leur arrivée sur cet emplacement vendredi.

Les gens du voyage vont s'acquitter d'un émolument fixé à 15 francs par jour par véhicule. Les Jenisch ont installé des toilettes chimiques sur le site. Enfin, ils se sont engagés à remettre le terrain dans l'état dans lequel ils l'ont trouvé, a ajouté la directrice biennoise des finances.

Satisfaction des Jenisch

Présents à la conférence de presse à Nidau, des représentants de la communauté jenisch ont affiché leur satisfaction. «Nous sommes très contents de pouvoir rester ici», a expliqué Gérard Mühlhauser, porte-parole des gens du voyage qui a exprimé sa reconnaissance.

Les représentants du mouvement estiment que cet accord leur permettra de souffler et de trouver une solution pour s'installer sur une place d'accueil dans le canton de Berne. Le mouvement est prêt à continuer à se battre, a expliqué Mike Gerzner, de la communauté jenisch. Celui-ci n'a pas exclu de retourner à Berne, d'où les gens du voyage avaient été chassés la semaine dernière.

Le président du gouvernement bernois Christoph Neuhaus a assuré qu'il recevra les représentants des Jenisch qui protestent depuis une semaine contre la pénurie de places d'accueil en Suisse.

Plusieurs dizaines de caravanes

Cette rencontre entre des représentants de la communauté jenisch et les autorités des Villes de Bienne et de Nidau avait été convoquée après que les gens du voyage ont refusé de quitter l'ancien site de l'Expo.02. Les autorités des deux communes avaient fixé un ultimatum à 14h00 lundi.

Près de 70 caravanes sont installées sur cette aire qui s'est transformée en une véritable mare suite aux pluies de ces derniers jours. Les nomades suisses ont pris possession du terrain après l'évacuation de leur campement de protestation jeudi à Berne. Les premiers Jenisch étaient arrivés vendredi matin à Nidau.

Jenisch à Porrentruy

Un autre groupe de gens du voyage expulsé de son emplacement à Berne a installé dimanche ses caravanes à l'ouest de Porrentruy (JU), en contrebas de l'autoroute A16. Le ministre jurassien Michel Thentz devait rencontrer en milieu d'après-midi les membres de la communauté jenisch .

L'objectif est de trouver une solution légale pour accueillir ces gens du voyage suisses qui ont établi leur campement sur le site de Mavalau. Aucune décision ne sera toutefois prise avant la séance hebdomadaire du gouvernement jurassien mardi.

Pour le moment, les autorités cantonales et communales tolèrent ce campement. L'emplacement de Mavalau était à l'origine destiné à accueillir provisoirement les gens du voyage étrangers. Mais devant l'opposition des maires des communes concernées de Porrentruy, de Fontenais et de Courtedoux, le gouvernement était revenu en arrière. (ats)

Ton opinion