Sécurité routière: Les jeunes conducteurs pourraient être privés de grosses cylindrées

Publié

Sécurité routièreLes jeunes conducteurs pourraient être privés de grosses cylindrées

Le Conseil national pourrait décider la semaine prochaine d’une limite de puissance pour les automobilistes ayant peu d’expérience. Cette proposition du Parti socialiste est mal accueillie par les jeunes.

Les jeunes conducteurs pourraient à l’avenir ne conduire que des voitures ayant au maximum 200 CV.

Les jeunes conducteurs pourraient à l’avenir ne conduire que des voitures ayant au maximum 200 CV.

DR

Chaque semaine, des accidents impliquant de jeunes conducteurs au volant de puissants bolides se produisent. La conseillère nationale Gabriela Suter (PS/AG) veut faire quelque chose pour enrayer ce phénomène. Dans une intervention parlementaire, elle demande une limite maximale de chevaux pour les conducteurs qui viennent de passer l’examen. Cette motion devrait être traitée la semaine prochaine au Parlement.

«Un mélange fatal de prise de risque élevée, de surestimation de soi et de manque d’expérience avec des véhicules de forte puissance finit parfois en accidents terribles» explique l’élue. Pour elle, les jeunes conducteurs constituent un groupe à haut risque. «Une limitation de la puissance des voitures qu’ils seraient autorisés à conduire contribuerait à leur protection» déclare-t-elle dans le «Tages-Anzeiger.»

Maximum à 200 CV

L’Argovienne verrait bien un maximum de 200 CV. Elle ne voit pas de discrimination dans sa proposition. «Pour les motos, une telle limitation de puissance existe depuis longtemps pour les jeunes» ajoute-t-elle. Pour sa part, le Conseil fédéral recommande au Parlement le rejet de cette motion. Il argumente qu’une limite de puissance n’aurait qu’une influence négligeable sur les accidents. Ce à quoi la motionnaire rétorque: «Chaque accident évité compte.»

Les principales personnes visées accueillent mal cette proposition. «L’âge n’est pas un facteur déterminant dans les accidents où la vitesse est en jeu» lance Julia Küg, vice-présidente des Jeunes Verts. Son mouvement serait pour une baisse généralisée de la puissance.

Même chez les Jeunes socialistes, le scepticisme est de mise. «Il y a malheureusement des chauffards dans toutes les classes d’âge déclare Ronja Jansen. La présidente des Jeunes socialistes serait favorable à une limite maximale de la vitesse à 100 km/h. Cette mesure créerait plus de sécurité et aurait un effet positif sur le climat.»

(jbm)

Ton opinion

262 commentaires