Actualisé 17.02.2020 à 15:24

Epargne des jeunes Plus de 9 jeunes sur 10 peuvent mettre de côté

La grande majorité des moins de 30 ans met de l'argent de côté de manière régulière, selon un sondage. Motif principal: les longs voyages.

von
Christine Talos
banque Migros

Une grande majorité des jeunes de 18-29 ans parvient à mettre de l'argent de côté, selon un sondage représentatif de la banque Migros publié lundi. Quelque 92% des personnes interrogées déclarent en effet épargner régulièrement. On trouve le même taux chez les 30-55 ans. En revanche, les plus de 55 ans sont à peine 80% à pouvoir épargner.

Parmi les 92% des 18-29 ans qui épargnent, la grande majorité (67%) ne peut pas mettre plus de 1000 francs de côté par mois. Ils sont quand même 22% à pouvoir économiser de 1000 à 3000 francs par mois et 3% épargnent plus de 3000 francs tous les mois. Enfin, 8% seulement ne peuvent faire aucune économie.

Voyages et économies

Les principaux objectifs d'épargne des jeunes sont les longs voyages (18%), l'acquisition d'un logement (16%), la constitution d'une réserve financière (12%) et l'achat de biens de consommation (10%). Par contre, seuls 8% des sondés mettent de côté en vue de leur vieillesse, alors que ce chiffre grimpe à 25% chez les plus de 30 ans.

Les 18-29 ans privilégient en outre les comptes épargne pour gérer leurs économies. Et ceci même à long terme, alors que les placements financiers seraient mieux adaptés, souligne la banque. Ils justifient ce comportement par la crainte d'effectuer de mauvais investissements en raison de manque de connaissances.

Le Bitcoin a le vent en poupe

En revanche, les jeunes sont les moins frileux face au Bitcoin et aux cryptomonnaies. Plus de 7% des 18-29 ans investissent dans ce secteur; ce pourcentage atteint également 7% chez les 30 à 55 ans mais à peine 1% chez les plus de 55 ans. ans. Et 13% des jeunes déclarent que les cryptomonnaies seront, à l'avenir, encore plus importantes pour eux ou qu'ils souhaitent investir dans ce secteur. Un chiffre qui chute à moins de 0,5% pour les plus de 55 ans.

A noter aussi que la notion de durabilité n'intéresse que peu les jeunes en matière d'argent. Celle-ci revêt de l'importance pour 9% seulement des 18 à 29 ans, alors que les sondés plus âgés sont beaucoup plus sensibles à l'aspect écologique. Quelque 11% des 30 à 55 ans, et même 16% des plus de 55 ans accordent de l'importance à la durabilité en matière de placements financiers.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!