Actualisé 24.11.2008 à 11:21

Session des jeunes

Les jeunes demandent plus de rigueur avec l'alcool

La vente d'alcool aux mineurs doit être plus strictement contrôlée et la prévention améliorée.

Telles sont les revendications exprimées lors de la dernière Session des jeunes qui s'est tenue au cours du week-end à Berne.

Les participants à la session ont reconnu que de nombreux jeunes consommaient tout simplement trop d'alcool, a relevé lundi en conférence de presse à Berne Diego Bigger, coprésident du Forum de la Session des jeunes.

L'une des pétitions rédigées pendant la 17e Session des jeunes demande que la vente d'alcool soit plus strictement contrôlée et que des sanctions sévères soient appliquées en cas de vente à des jeunes. Un registre des points de vente ayant commis une infraction doit être créé. Il doit également être purement interdit à des personnes de plus de 18 ans de donner de l'alcool à des mineurs. Enfin, les campagnes de prévention contre l'abus d'alcool doivent être repensées en collaboration notamment avec le Forum de la Session des jeunes.

Les participants ont par ailleurs plaidé en faveur de la poursuite de la voie bilatérale avec l'Union européenne (UE) et contre le référendum concernant la reconduction et l'extension de la libre circulation des personnes. Ils demandent aussi que le financement des partis politiques soit rendu public.

Les pétitions seront prises en charge par la Chancellerie fédérale. On veillera à ce que les propositions des jeunes ne finissent pas dans un tiroir, selon Geo Taglioni, responsable de la Session des jeunes. Près de 200 jeunes ont participé à la session, qui tombait cette année en même temps qu'un week-end portes ouvertes à l'occasion de la fin des travaux de rénovation au Palais fédéral.

La Session des jeunes est née en 1991 et se tient à un rythme annuel depuis 1993. Tous les jeunes de Suisse âgés entre 14 et 21 ans peuvent participer. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!