Publié

CoronavirusLes jeunes PLR veulent amputer de 20% les salaires à Berne

les Jeunes Libéraux-Radicaux Suisses estiment que le gouvernement et le Parlement renoncent à 20% de leurs revenus pendant la crise. Ceci en soutien à ceux qui subissent des pertes de gain dues au Covid.

Pour les jeunes PLR, les parlementaires ainsi que le Conseil fédéral doivent baisser leurs rémunérations par solidarité avec les Suisses au chômage ou qui ont subi de lourdes pertes. 

Pour les jeunes PLR, les parlementaires ainsi que le Conseil fédéral doivent baisser leurs rémunérations par solidarité avec les Suisses au chômage ou qui ont subi de lourdes pertes.

AFP

C’est une proposition choc que lancent mercredi les Jeunes Libéraux-Radicaux Suisses qui estiment que le monde politique doit donner un signal fort à ceux qui souffrent de la crise liée au Covid. Ils exigent que le Conseil fédéral et le Parlement renoncent à 20% de leurs revenus! Ceci jusqu’au 30 juin au moins. Une date qui coïncide avec la loi COVID-19 pour les mesures en cas de perte de gain.

«Cette baisse correspond à ce que perdent les personnes qui sont au chômage partiel ou au chômage», estiment-ils dans un communiqué mercredi. «Durant la crise, le Conseil fédéral et le Parlement prennent des mesures qui impactent négativement une partie non négligeable de la population. De nombreuses personnes perdent leur travail ou sont au chômage partiel. Cette situation entraîne une perte de revenus et de pouvoir d’achat», soulignent-ils.

Toutefois, dans la gestion politique de la crise, «certains s’en sortent mieux que d’autres», avancent les Jeunes Libéraux-Radicaux Suisses. «La Suisse fait ici assurément mauvaise figure, sans que cette réalité n’ait une quelconque conséquence pour les responsables en place.» Et ce fossé entre une population qui souffre des conséquences de la crise et les décideurs ne fait que se renforcer, soulignent-ils encore.

Raison pour laquelle ils réclament une baisse de revenus de la part du monde politique fédéral. «Elle doit encourager les décideurs à mieux gérer la crise et à en sortir le plus rapidement possible. Et les jeunes PLR de préciser que l’argent ainsi épargné doit aller dans les caisses de l’assurance-chômage.

(cht/comm)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!