«Hunger Games 3.1»: Les jeux ne sont pas faits pour Katniss
Actualisé

«Hunger Games 3.1»Les jeux ne sont pas faits pour Katniss

A l'instar de «Harry Potter» et de «Twilight», le dernier tome de «Hunger Games» est divisé en deux épisodes sur grand écran. Voici le premier.

par
Catherine Magnin

Finie la rigolade! Enfin, si on pouvait appeler rigolade les joutes à mort dans lesquelles Katniss (Jennier Lawrence) avait dû se distinguer dans les deux premiers épisodes de la saga «Hunger Games». En brisant le dôme de l'arène des jeux à la fin de «L'embrasement», la «tribu» du District 12 a mis à jour le trompe-l'œil de Panem, nation bien nommée, puisqu'on y endort le peuple avec du pain et des jeux.

L'héroïne a trouvé refuge dans les ruines du District 13, dont la Présidente (Julianne Moore) cherche à l'utiliser comme outil de propagande pour inciter la population des autres districts à se révolter. Mais Katniss insiste pour qu'on sauve son grand amour, Peeta (Josh Hutcherson) des griffes du Président Snow. Alors que Peeta multiplie les messages appelant la jeune femme à déposer les armes...

Manque d'originalité

Plus politique que jamais, «La révolte: partie 1» souffre d'un fâcheux déficit d'originalité dans sa mise en scène, signée une nouvelle fois par Francis Lawrence. Rien n'étonne dans ses séquences bien sages, si ce n'est quelques sursauts fougueux de Jennifer Lawrence quand son personnage s'enflamme pour la cause qui lui tient à cœur.

Si ce troisième volet de la saga tient la route, c'est quasiment par la seule force de son intrigue. Alternant intérêts sentimentaux et enjeux de société, il pose les bases d'une confrontation musclée entre capitale de Panem et différents districts. Pour savoir de quelle manière cette confrontation se concrétisera, il ne nous reste qu'à attendre la sortie de «La révolte: partie 2», le 19 novembre 2015.

«Hunger Games - La révolte: partie 1»

De Francis Lawrence. Avec Jennifer Lawrence.

Sortie le 19 novembre 2014

**

Ton opinion