Actualisé 15.06.2020 à 12:15

GenèveLes jobs d’été pour les jeunes seront rares cette année

Les incertitudes liées au Covid-19 ont obligé les communes à réduire leurs offres de travail pour étudiants, en période estivale. Le secteur privé a fait de même.

de
dra
KEYSTONE/Magali Girardin

Travailler trois semaines l’été - à la voirie, à la piscine ou dans une bibliothèque - a toujours été un bon plan pour les jeunes désireux de gagner quelques sous pour les vacances ou leurs études. Cet été, ce sera bien plus difficile. Les places ouvertes par les communes, notamment, seront beaucoup moins nombreuses qu’à l’accoutumée, coronavirus oblige. Les incertitudes liées à la durée de la pandémie, au maintien ou pas des règles sanitaires durant la période estivale et à la capacité d’accueil dans les services municipaux a réduit l’offre comme peau de chagrin, explique la «Tribune de Genève».

Alors qu’elle propose chaque année quelques 160 emplois estivaux pour les jeunes, la Ville de Genève n’en octroiera aucun en 2020. A Carouge, les postes seront maintenus mais leur durée sera raccourcie, tandis qu’à Chêne-Bourg, le nombre de jobs d’étudiants diminuera. Le coup de frein vaut également pour le secteur privé, affirme le quotidien genevois. Mais là, l’offre tend cependant à se renforcer depuis quelques jours.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
12 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Lecteur

15.06.2020 à 12:54

Bonjour à tous, Soyez vigilent le virus est encore présent. Prenez soin de vous et des autres. Nous surmonterons ensemble cette crise. Je vous souhaite courage et santé en cette période difficile. Bel été à vous. Cordialement. Mustapha Ghazzal

dédé

15.06.2020 à 12:35

Un conseil aux jeunes : devenez moniteur de camp de vacances (ex. Au cpv) c est très sympa et vous vous faites de l'argent. Bonne journée

jmd1962

15.06.2020 à 12:25

Et pendant ce temps, on fait venir des portugais et de la main d'oeuvre de l'est pour aider nos agriculteurs et nos vignerons. Pauvres jeunes de chez nous ... peur de se fatiguer et de se salir les mains.