Actualisé

FootballLes joueurs de Wuhan Zall de retour chez eux

Le club de la ville du centre de la Chine, épicentre de la pandémie de coronavirus, avait quitté ses bases le 2 janvier.

1 / 4
Le coach espagnol de Wuhan Zall Jose Gonzalez (C) a été fleuri à son arrivée à la gare centrale.

Le coach espagnol de Wuhan Zall Jose Gonzalez (C) a été fleuri à son arrivée à la gare centrale.

AFP
Le retour des joueurs de Wuhan Zall dans leur ville a été célébré comme une victoire à la gare.

Le retour des joueurs de Wuhan Zall dans leur ville a été célébré comme une victoire à la gare.

AFP
Le coach espagnol de Wuhan Zall Jose Gonzalez (C) à son arrivée à la gare centrale de Wuhan.

Le coach espagnol de Wuhan Zall Jose Gonzalez (C) à son arrivée à la gare centrale de Wuhan.

AFP

Les joueurs de l'équipe de football de Wuhan Zall ont fait leur retour samedi soir dans la ville du centre de la Chine, épicentre de la pandémie de coronavirus, après plus de trois mois passés loin de leurs familles.

«Après plus de trois mois de pérégrinations, les joueurs du Wuhan Zall, en mal de leur pays, ont fini par regagner leur ville», a indiqué le club de 1re division chinoise sur le réseau social Weibo. «Les joueurs ont retrouvé leurs familles après plus de trois mois d'absences. Le club remercie les familles pour leur soutien et leur compréhension», poursuit le communiqué.

L'équipe a été accueillie par des dizaines de supporters enthousiastes, à son arrivée à la gare de Weihan. Les joueurs, portant des masques de protection, ont reçu des bouquets de fleurs par leurs supporters, habillés en orange, aux couleurs de leur équipe.

La reprise de l'entraînement, sous la conduite du technicien espagnol Jose Gonzalez, est programmée dès mercredi, a précisé le club, 6e du dernier championnat de Chine.

L'équipe était partie le 2 janvier

En raison du confinement très strict mis en place par les autorités locales, les joueurs chinois de Wuhan ont passé 104 jours loin de leur ville. L'équipe avait quitté Wuhan le 2 janvier pour préparer la saison 2020, dont le coup d'envoi, prévu le 22 février, a été reporté en raison du coronavirus.

Ils ont notamment séjourné à Canton et à Malaga, en Espagne, où ils se trouvaient lorsque l'accès à Wuhan, métropole de 11 millions d'habitants, a été interdit fin janvier. Lorsque la pandémie a atteint l'Espagne en mars, ils ont pu regagner la Chine via l'Allemagne pour atterrir le 16 mars à Shenzhen.

Ils sont restés trois semaines à Shenzen en quarantaine pour s'assurer qu'aucun joueur et entraîneur ne soit atteint par le Covid-19. Ils ont ensuite séjourné à Foshan où ils ont pu s'entraîner normalement.

Aucune date n'a encore été officiellement fixée pour la reprise du championnat de Chine 2020, mais selon les médias chinois, il pourrait débuter fin juin.

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré au total 82'719 cas d'infection au coronavirus, dont 4632 décès. Vendredi, la mairie de Wuhan avait créé la surprise en révisant à la hausse son nombre de morts, annonçant 1290 morts supplémentaires, des victimes en fait décédées chez elles, selon les autorités locales.

(nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!