Football: Les joueurs du FC Zurich placés en quarantaine
Actualisé

FootballLes joueurs du FC Zurich placés en quarantaine

Les Zurichois, testés au Covid-19 ce vendredi, doivent être en quarantaine pendant dix jours jusqu’au 17 juillet. Ils ne pourront pas disputer le match contre Sion, ce samedi.

par
Sport-Center
Les joueurs du FC Zürich devront rester 10 jours en quarantaine.

Les joueurs du FC Zürich devront rester 10 jours en quarantaine.

KEYSTONE

Le football suisse se remettait à peine de longues semaines d’arrêt. Voilà qu’il pourrait revenir au point de départ. Ce vendredi, le défenseur du FC Zurich Mirlind Kryeziu a été testé positif au coronavirus, le premier cas officiel chez un joueur de Super League.
Cette annonce a créé une secousse et pourrait entraîner de lourdes conséquences pour la suite de la saison.

La première d’entre elles n’a pas tardé à tomber: censé accueillir Sion ce samedi, le club zurichois est contraint de ne pas pouvoir disputer la rencontre. Et pour cause: les joueurs sont placés en quarantaine, comme l’a annoncé le FCZ dans un communiqué. «Après concertation avec le service de santé cantonal, tous les joueurs et membres du personnel de la première équipe qui se trouvaient sur place lors du match aller à Neuchâtel doivent être en quarantaine pendant dix jours jusqu’au 17 juillet 2020. Cela signifie que le FC Zurich ne peut pas jouer les deux matches contre le FC Sion (07/11/2020) et le FC Basel 1893 (07/14/2020) comme prévu.»

En revanche, la possibilité que le match à domicile du 18 juillet contre Young Boys puisse être joué «est toujours ouvert[e]», indique le communiqué.

LE SYNDICAT DES JOUEURS DEMANDE L'ANNULATION DE TOUS LES MATCHES

Après que Mirlind Kryeziu a été testé positif au Covid-19, le syndicat des joueurs a défendu sa position via un communiqué. «La SAFP demande l’annulation de tous les matches de la Super League et de la Challenge League. La SAFP exige le contrôle immédiat de tous les joueurs de toutes les équipes. La santé des acteurs doit enfin passer en premier.»

Dans ce même communiqué, l’organisation ne se montre pas tendre avec les têtes pensantes du football suisse: «Dès le début, l’association des acteurs s'est opposée au concept de sécurité élaboré par la SFL et l'Office fédéral de la santé publique. Ce concept de sécurité est imparfait car il ne prescrit pas de tests Covid-19 obligatoires, ni avant le début de l'entraînement ni avant les matchs. C'est un jeu inapproprié avec la santé des joueurs.»

Ton opinion

15 commentaires