Hockey sur glace: Les joueurs suisses ont un avis tranché sur la réforme
Actualisé

Hockey sur glaceLes joueurs suisses ont un avis tranché sur la réforme

Les joueurs suisses et les stars helvétiques de NHL se sont prononcés concernant le projet de réforme de la Ligue à la demande de l’association Swiss Ice Hockey Players Union (SIHPU).

par
Sport-Center
Environ 300 joueurs suisses se sont exprimés au travers d’un sondage réalisé par l’association des joueurs. 

Environ 300 joueurs suisses se sont exprimés au travers d’un sondage réalisé par l’association des joueurs.

freshfocus

L’association Swiss Ice Hockey Players Union (SIHPU) a questionné environ 300 joueurs actifs de la National League et des mercenaires suisses de NHL sur la réforme controversée de la ligue et l'augmentation du quota d'étrangers. L’enquête en ligne envoyée à environ 300 joueurs (taux de réponse de 80%) comprenait 11 questions sur les thèmes de l’augmentation du quota d’étrangers, la réglementation concernant les joueurs à licence suisse et une ligue fermée avec la suppression de la promotion et de la relégation.

Plus de 90% des joueurs sont contre une augmentation du quota d'étrangers et estiment que ces mesures aggraveraient le développement durable du hockey sur glace suisse, dévoile la SIHPU dans un communiqué. Pour l’association des joueurs, les raisons en sont évidentes: «les jeunes talents constituent la base d'une nation de hockey sur glace prospère. Or, avec un manque de pratique de jeu pour les joueurs nationaux de première division, cette base sera affaiblie, ce qui aura un impact négatif sur la qualité à moyen et long terme. Les économies sur les charges salariales qui ont été annoncées doivent également être considérées avec prudence en raison de la politique des salaires nets – ainsi, 89% des joueurs de NL sont convaincus quel'augmentation du quota d'étrangers et la suppression de la licence suisse ne réduiraient pas les charges salariales.»

Les stars suisses de la NHL sont également critiques

Roman Josi (Nashville Predators) et Gaëtan Haas (Edmonton Oilers) se sont également exprimés sur le sujet dans une prise de position par vidéo. Ils plaident également tous deux pour que l'on s'abstienne d'augmenter le quota d'étrangers (de quatre à huit à dix joueurs/équipe), car cela porterait un préjudice durable à la promotion des jeunes talents suisses.

Pour eux également, il est clair que leur propre carrière aurait été moins réussie s'il y avait eu un quota accru d'étrangers au début de leur carrière en ligue nationale. «Le hockey sur glace suisse est au cœur des préoccupations de la SIHPU, explique Jonas Hiller, président de SIHPU. De nombreux membres de l'association des joueurs ont atteint une carrière professionnelle grâce à un développement durable des juniors et savent de quoi ils parlent. La SIHPU souhaiterait donc être au moins impliquée de manière active dans le processus décisionnel.» Celui-ci est attendu au cours des prochains jours.

Ton opinion