Actualisé 14.09.2012 à 11:00

Suède

Les journalistes suédois libérés arrivés chez eux

«Nous allons bien et sommes incroyablement soulagés». Telles sont les paroles du journaliste suédois Martin Schibbye à son arrivée à Stockholm après 14 mois d'emprisonnement en Ethiopie.

La joie des proches à l'arrivée des journalistes.

La joie des proches à l'arrivée des journalistes.

Les deux journalistes suédois libérés lundi après 14 mois d'emprisonnement en Ethiopie ont atterri vendredi en fin de matinée à l'aéroport de Stockholm.

«Nous allons bien et sommes incroyablement soulagés»

La télévision publique a retransmis en direct leur arrivée. Selon les médias locaux, le reporter Martin Schibbye, 31 ans, et le photographe Johan Persson, 30 ans, arrivaient d'Istanbul, où ils se sont reposés quelques jours.

«Nous allons bien et sommes incroyablement soulagés», a déclaré M. Schibbye à la presse réunie pour les accueillir.

«C'est incroyablement agréable d'être dans un pays où on peut s'exprimer librement. Nos pensées vont à ceux qui sont restés en prison», a-t-il ajouté.

«Nous parlerons plus plus tard», a indiqué M. Persson, faisant référence à une conférence de presse programmée à 11H15 GMT.

«C'est merveilleux et irréel» qu'ils soient rentrés, s'est exclamée la femme de M. Schibbye, Linnea.

«On peut respirer à nouveau», a pour sa part avoué la mère de M. Persson.

Condamnés à 11 ans de prison

Les deux hommes ont été arrêtés en juillet 2011 après s'être introduits illégalement en territoire éthiopien depuis la Somalie voisine. Ils enquêtaient sur les activités d'Africa Oil, une filiale de la compagnie pétrolière suédoise, Lundin Oil et avaient dans ce cadre rencontré des rebelles du Front de libération nationale de l'Ogaden (ONLF).

Condamnés en décembre à 11 ans de prison pour «soutien au terrorisme», ils ont été libérés dans le cadre d'une grâce présidentielle d'ampleur à l'occasion du nouvel An éthiopien. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!