Votations 15 mai: Les Jurassiens doivent se prononcer sur une baisse de la taxe auto
Publié

Votations 15 maiLes Jurassiens doivent se prononcer sur une baisse de la taxe auto

Le peuple est appelé à voter après le refus du Parlement de donner suite à une initiative visant à baisser la taxe sur les plaques des véhicules.

http://www.jutropcher.ch/

La taxe sur les plaques des véhicules va-t-elle baisser dans le Jura? Les citoyens devront en décider dans les urnes le 15 mai. Ils sont appelés à trancher après le refus par le Parlement d’une initiative en ce sens.

L’initiative «Les plaques moins chères» a été déposée en 2019 avec plus de 8000 signatures alors que seules 2000 étaient nécessaires. Elle bénéficie du soutien du TCS Jura et de la section jurassienne de l’Automobile Club suisse. Les initiants estiment que la taxe actuelle est trop élevée dans le canton. Ils demandent une baisse de la taxe pour approcher la moyenne nationale par catégories de véhicule. Et ils souhaitent une révision du calcul pour la percevoir.

Actuellement, la méthode se base uniquement sur le poids des véhicules selon le calcul suivant: 348 francs pour les 1000 premiers kilos. Pour chaque tranche supplémentaire de 1000 kilos, elle se réduit de 14% du montant précédent.

Méthode inadaptée

Pour les initiants, cette méthode n’est plus adaptée. Ils citent une étude du TCS de 2016 qui montre que les tarifs jurassiens sont plus élevés que dans d’autres cantons, ce qui représente une injustice à leurs yeux. Du coup, ils réclament une baisse qui doit concerner l’ensemble des véhicules des cantons, et pas seulement les voitures de tourisme.

Du côté des autorités, on refuse de baisser la taxe. Elle engendrerait en effet entre 3 et 6 millions de pertes fiscales selon l’ampleur de la baisse de taxe décidée. Des pertes qu’il faudra compenser ailleurs ou alors en baissant les investissements. Avec des conséquences potentielles négatives sur le secteur de la construction, de l’entretien et de l’exploitation des routes. En outre, la méthode est juste, pour le gouvernement, puisque c’est celle qui tient le mieux compte de l’usure de la route due au poids des véhicules.

Le Parlement a également rejeté l’initiative en novembre dernier.

(cht)

Ton opinion

32 commentaires