25.07.2020 à 15:13

Lausanne

Les Kurdes manifestent contre la division de leur peuple

Quelque 150 personnes se sont réunies ce samedi dans la capitale vaudoise pour dénoncer le Traité de Lausanne et la politique du gouvernement turc.

Les militants ont escaladé les marches du Palais de Rumine avant de défiler dans les rues de Lausanne.

Les militants ont escaladé les marches du Palais de Rumine avant de défiler dans les rues de Lausanne.

Keystone-ATS

Environ 150 Kurdes et sympathisants ont manifesté samedi après-midi dans le centre de Lausanne. Ils protestaient contre la division de leur peuple et la politique du gouvernement turc.

Après une première manifestation vendredi à Genève, les Kurdes se sont réunis devant le Palais de Rumine où a été signé en 1923 le traité de Lausanne. Celui-ci a abouti au partage du Kurdistan entre la Turquie, la Syrie, l’Irak et l’Iran.

Interrogée par Keystone-ATS, une militante souligne que des Kurdes de toute la Suisse ont fait le déplacement de Lausanne, malgré la saison estivale et la pandémie. «Les Kurdes n’abandonnent jamais la lutte», conclut-elle.

Place de la Riponne

Sur la place de la Riponne, les Kurdes, renforcés par des militants de gauche, des féministes et des membres de la grève du climat, se sont rassemblés sous les drapeaux de la branche politique du PKK et des portraits d’Abdullah Öcalan, emprisonné depuis 1999 par Ankara. Ils brandissaient des banderoles dénonçant le Traité de Lausanne ou appelant à la libération de leur leader.

Après avoir escaladé les marches du palais pour une photo de groupe, ils ont pris la direction du port d’Ouchy, afin d’écouter les discours de leurs dirigeants et de représentants des partis de gauche.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!