Actualisé 13.04.2006 à 14:12

Les lacs jurassiens ne décroissent que lentement

Les niveaux des lacs du pied du Jura restent élevés. Le lac de Neuchâtel se maintient à 430,25 m. Il ne faut tabler que sur une très légère décrue pour les lacs de Neuchâtel et de Morat. Le niveau du lac de Bienne diminue d'environ 1 cm par heure.

L'écoulement à la sortie de ce lac (Aar) a pu être porté au maximum autorisé de 650 m3/s. L'écoulement du lac de Neuchâtel vers le lac de Bienne (canal de la Thielle) augmente progressivement, au fur et à mesure que la différence de niveau entre les deux lacs s'accroît. La hausse annoncée des températures renforcera la fonte des neiges, ce qui pourrait ralentir la décrue, voire provoquer une nouvelle augmentation du niveau des lacs jurassiens.

Le niveau du Lac de Morat a baissé légèrement à 430,27 m (43 cm en deçà de la limite de crue). Le niveau se rapprochera de celui du lac de Neuchâtel. Le Lac de Neuchâtel est stable à 430,25 m depuis mercredi (soit à 10 cm du seuil de crue). La légère décrue se poursuit au Lac de Bienne (12 cm au cours des 12 dernières heures). Le niveau du lac se situe à 429,94 m (33 cm au-dessous du niveau de crue).

Jeudi vers 14 heures, la Thielle (NE/BE) débitait 253 m3/s et l'Aar, à Hagneck (BE) 306 m3/s. Le Canal de la Broye (FR) était mesuré à 430 m3/s et le débit de l'Areuse à Boudry (NE) à 28 m3/s. Le Doubs à La Goule (JU) affichait 97 m3/s et l'Allaine à Boncourt 16 m3/s. La Sarine à Laupen (BE) convoyait 157 m3/s et le Rhône à Chancy 548 m3/s. AP

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!