Roland-Garros: Les larmes de Steve Johnson pour son père

Actualisé

Roland-GarrosLes larmes de Steve Johnson pour son père

Le joueur américain a perdu son père de 58 ans, emporté dans son sommeil. Mercredi, l'émotion était trop forte.

1 / 49
Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Des banderoles ont été déployées dans l'enceinte du Central pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Rafael Nadal et Stan Wawrinka avec leurs trophées pendant la cérémonie (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone
Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Le logo de Roland-Garros revisité pour rendre hommage à la Decima de Rafael Nadal (Dimanche 11 juin 2017).

Keystone

Roland-Garros, c'est aussi ça. Un homme qui se surpasse pour honorer la mémoire d'un proche, parti trop tôt. Steve Johnson, qui a perdu son père -et son entraîneur donc- il y a trois semaines, a éclaté en sanglots mercredi après sa qualification pour le 3e tour face à Borna Coric.

Sur le court numéro 6, après un combat intense de près de quatre heures face au Croate, l'Américain de 27 ans a complètement craqué sitôt la balle de match expédiée. «Mon père me manque »a lâché Steve Johnson, dont le papa est décédé dans son sommeil à 58 ans, rappelle L'Equipe.

Interviewé par Tennis Channel, Steve Johnson a évoqué «un moment difficile à décrire». «Je savais que mon père me regardait de là-haut, et qu'il m'a donné la force de gagner ce match. Il m'a toujours dit de rester compétitif, et c'est ce que je vais continuer à faire, jour après jour», traduit le quotidien sportif.

(NewsXpress)

Ton opinion