Actualisé 06.06.2011 à 15:55

Bactérie mortelle

Les légumes sous surveillance aux USA

Les Etats-Unis vont désormais passer les concombres, laitues et tomates importés d'Allemagne et d'Espagne au peigne fin.

Les Etats-Unis veulent détecter toute trace de la mystérieuse bactérie qui a fait 19 morts en Europe, ont annoncé les autorités américaines vendredi.

«L'approvisionnement des Etats-Unis en nourriture n'est pas en danger», a expliqué David Elder, un des responsables de l'Agence américaine des médicaments et de l'alimentation (FDA). Seul 0,2% des fruits et légumes importés aux Etats-Unis proviennent d'Allemagne et d'Espagne.

«Mais par mesure de précaution, la FDA a mis en place des contrôles à l'importation», a-t-il ajouté. Toutes les cargaisons de concombres, tomates et laitues en provenance d'Allemagne et d'Espagne seront désormais testées à leur arrivée aux Etats-Unis.

Six cas suspects

Par ailleurs, un porte-parole des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a indiqué que le nombre de cas suspects au sein de la population américaine était passé à six. Dans quatre cas, les personnes se sont récemment rendues dans le nord de l'Allemagne. Les deux autres sont des militaires américains stationnés en Allemagne.

«Il n'y a pour le moment aucun cas confirmé au sein du personnel militaire américain, mais deux militaires américains stationnés en Allemagne souffrant de diarrhée sont en observation», a commenté Chris Braden des CDC.

La bactérie E.coli est à l'origine d'une épidémie partie d'Allemagne et qui a déjà fait 19 morts en Europe. Elle provoque des hémorragies du système digestif et, dans les cas les plus graves, des troubles rénaux.

Selon l'OMS, douze pays ont déjà signalé des cas de contamination. Tous les malades ont apparemment transité par l'Allemagne. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!