Actualisé 08.09.2015 à 09:30

Santé

Les lentilles intelligentes bientôt testées

Les lentilles oculaires intelligentes, développées par Novartis et Google, seront testées sur l'homme en 2016, selon Joseph Gimenez, le directeur de Novartis.

«Le projet avance bien. Lorsque nous avons annoncé cet accord, il y a un an, j'avais déclaré qu'il faudrait environ cinq ans pour voir un produit sur le marché», relève dans les colonnes du «Temps», le patron du groupe pharmaceutique bâlois, qui avait succédé il y a cinq ans à Daniel Vasella.

Ces lentilles pourront comporter plusieurs applications. L'une d'entre elles permettrait d'aider les patients souffrant de diabète à gérer leur maladie en permettant de mesurer continuellement les niveaux de glucose par le biais d'une lentille de contact intelligente, via notamment un appareil médical et une connexion sans fil.

Novartis s'est allié en 2014 au géant américain de l'Internet Google dans le domaine des lentilles dites intelligentes à des fins médicales. Le groupe bâlois a conclu un accord de licence via sa division active dans l'ophtalmologie Alcon.

Gain pour le système de santé

Pour l'avenir de l'industrie pharmaceutique, M. Jimenez mise beaucoup sur les nouvelles thérapies ainsi que les traitements combinés, faisant appel à ce qu'on nomme la médecine personnalisée. Selon lui, ces nouvelles thérapies, même si elles peuvent s'avérer très chères, permettront d'éviter un énorme gaspillage.

En effet, si un médicament peut être efficace sur 3% des patients en fonction de leur profil génétique, on saura qu'il est inutile de le prescrire à 97% des patients, explique le directeur général de Novartis. «Le gain final pour le système de santé, avec également la réduction de la longueur des hospitalisations, est très important».

Interrogé sur son salaire, qui est plus de 200 fois plus élevé que celui de l'employé le moins bien payé dans l'entreprise, Joseph Jimenez répond que c'est le conseil d'administration qui l'a fixé. Et il ajoute que si on le compare à ceux offerts dans de grandes entreprises multinationales, on constatera qu'il se situe dans la moyenne. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!