Actualisé

Les libéraux contre les parachutes dorés

Les membres du Parti libéral ont présenté samedi à Neuchâtel les grands axes de leur programme pour la législature 2007-2011.

Le Parti entend notamment réintroduire la concurrence dans le domaine de la santé. Il prône aussi des allégements fiscaux pour ceux qui investissent dans l'innovation énergétique et désapprouve les parachutes dorés.

«Nos valeurs: responsabilité, indépendance, mérite, comment les formuler en 2007?». C'est sous ce thème que les libéraux ont choisi de placer le Congrès de Neuchâtel. Après des débats au sein d'ateliers de réflexion, ils ont affiné leurs lignes directrices en vue des élections fédérales de cet automne. Ils proposent par exemple de favoriser toutes les formes de garde pour les enfants.

Dans le domaine de l'énergie, ils sont prêts à privilégier les économies d'énergie, mais dans une vision incitative et non sous la contrainte. La stratégie est d'offrir des allégements administratifs et fiscaux pour ceux qui investissent dans l'innovation énergétique, a communiqué le Parti libéral. Les libéraux estiment par ailleurs qu'il vaut mieux une centrale nucléaire tout de suite que des centrales à gaz polluantes pour répondre à l'urgence.

Les libéraux sont aussi favorables à la suppression de l'impôt fédéral direct. Ils s'engageront en outre pour la suppression de la discrimination des couples mariés en matière fiscale. Leur préférence va au modèle du splitting.

Dans le domaine de l'éducation, les libéraux prônent les échanges d'enseignants entre cantons. Enfin s'agissant de l'économie, ils disent oui à la rétribution de la performance, mais non aux parachutes dorés. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!