Hockey - LNA: Les Lions ont attendu leur heure
Actualisé

Hockey - LNALes Lions ont attendu leur heure

Lausanne s'est adjugé à domicile le 1er derby lémanique de la saison face à Genève-Servette. Revanche mardi prochain aux Vernets.

par
Oliver Dufour
C'est le top scorer finlandais Juha-Pekka Hytönen qui a inscrit le but décisif à la 44e minute.

C'est le top scorer finlandais Juha-Pekka Hytönen qui a inscrit le but décisif à la 44e minute.

Peut-être les Genevois attendaient-ils l'arrivée de leurs supporters, à 4 minutes de la fin du 1er tiers-temps seulement, pour réagir. Toujours est-il qu'ils n'ont réellement commencé à jouer qu'en revenant après la 1re pause. Et plutôt bien, puisqu'ils sont parvenus à ouvrir le score. «Souvent, quand une équipe joue moins bien contre nous, elle revient fort la période suivante. C'est ce qui s'est passé avec Genève», a expliqué Juha-Pekka Hytönen, auteur du but de la victoire en fin de match. Les Vaudois ont tout de même fini par se décrisper.

Habituellement plus physiques, les visiteurs, pour leur part, ont cette fois manqué de punch. L'absence de l'artificier Alexandre Picard, toujours prompt à voler dans les plumes adverses, y était sans doute pour quelque chose. Atteint d'un virus, le Québécois n'était pas en état de jouer. «Son absence, celle de Hollenstein et de Stephan, fait une grosse différence», a plaidé le Genevois Cody Almond. Mais les situations spéciales ont aussi joué un grand rôle. Mon indiscipline a coûté l'égalisation». «De toute façon, si on patine vite et qu'on fait bien tourner le puck, c'est beaucoup plus dur de nous mettre des charges», a riposté Hytönen.

Quant à Simon Rytz, prêté par le HC Bienne pour remplacer devant les buts genevois Tobias Stephan, une dernière fois suspendu, il a répondu aux attentes. «Il nous a même offert les moyens de gagner», a estimé Almond.

La semaine prochaine, les deux rivaux lémaniques remettront le couvert à Genève. Les visiteurs se méfieront néanmoins. Stephan et Picard seront plus que probablement de retour dans l'alignement servettien.

Rien ne sert de courir

Le LHC a nettement dominé la 1e période. Sorti derrière sa cage et mis sous pression par Savary, le gardien Rytz a failli offrir un but aux hôtes (6e). Mais les Aigles ont attaqué le tiers médian sabre au clair. Almond a profité d’un puck relâché par Huet pour prendre l’avantage (28e). Petit à petit, les Lions se sont repris et ont fini par égaliser par Froideveaux au moment-même où Cody Almond revenait en jeu après avoir été pénalisé (37e). Hytönen a frappé à son tour dans le 3e tiers, profitant d’une échappée à 4 contre 5 (44e).

Ton opinion