Basketball - Les Lions de Genève s’offrent une troisième Coupe de Suisse
Actualisé

BasketballLes Lions de Genève s’offrent une troisième Coupe de Suisse

Après 2014 et 2017, les Genevois ont décroché la troisième Coupe de Suisse de leur histoire contre FR Olympic (85-82).

par
Jérémy Santallo
(Fribourg)
La joie des pensionnaires du Pommier samedi, à Fribourg.

La joie des pensionnaires du Pommier samedi, à Fribourg.

freshfocus

Genève contre FR Olympic, à eux deux onze victoires en Coupe de Suisse: impossible de faire plus belle affiche pour la finale masculine de cette compétition. Entre deux équipes rivales depuis des lustres et qui se connaissent par cœur, ce sont les Fribourgeois qui ont frappé les premiers. D’un dunk féroce, le musculeux Boris Mbala a furieusement planté le décor et marqué 7 des 12 premiers points des siens. Mais les Lions ne sont pas restés dans les cordes bien longtemps…

Comme souvent, le roublard Ive Ivanov et le génial Donatas Sabeckis ont sonné la révolte. Le top-scorer genevois Tim Derksen cloué sur le banc avec deux fautes, ce sont les remplaçants d’Andrej Stimac qui ont pris le relais, le joker de luxe Jérémy Jaunin en tête, d’un tir primé, parfaitement secondé par son shooteur d’élite Roberto Kovac - 16 points en tout en sortie de banc - pour porter la marque à 31-20. Et malgré l’abattage énorme sous le panier pour Fribourg de son géant Kristijan Krajina, l’écart était exactement le même à la mi-temps (46-35).

Marquis Jackson prend feu

Il est même grimpé sérieusement au retour des vestiaires au moment où Michel-Ofik Nzege a aligné 8 points d’affilée (54-38). Mais Sean Barnette, insaisissable, a ressuscité Olympic à lui tout seul, ou presque (54-49), face à la défense de zone adverse. Son coéquipier Boris Mbala y est aussi allé de son tir derrière l’arc pour rapprocher encore un peu plus les siens (58-56) mais trois paniers de Sabeckis, Kovac et Jaunin ont permis aux Lions de momentanément stopper l'hémorragie et de garder les commandes à l’entame du dernier quart-temps (64-60).

Dans un grand jour en termes d’adresse, Roberto Kovac a offert six unités d’avance au leader de SB League. Avant de quitter le parquet pour quatre fautes, moment choisi par le coach fribourgeois Petar Aleksic pour sortir une défense en zone de son chapeau. Un choix tactique payant puisque Genève s’est retrouvé dépourvu d’idées jusqu’à ce tir lointain dans le coin de Derksen, qui s’est longtemps fait oublier avant de sortir de sa boîte au meilleur moment. Comme toujours avec lui. (81-74).

On aurait pu croire cette finale pliée pour de bon. Mais Marquis Jackson a pris feu avant que Michel-Ofik Nzege, coupable d’une perte de balle plutôt que de tuer le chrono, ait relancé pour de bon les actions adverses. À 85-82 et 3 secondes à jouer, Cotture a toutefois raté le panier pour envoyer tout le monde en prolongation. Genève remporte ainsi sa troisième Coupe de Suisse après 2014 et 2017.

Lions de Genève - FR Olympic 85-82 (46-35)

Lions de Genève: Sabeckis (16), T. Jurkovitz (3), Derksen (12), Ivanov (10), Nzege (11); puis N.Jurkovitz (6), Kovac (16), Jaunin (5), Williamson (6), Kuba. Entraîneur: Andrej Stimac.

FR Olympic: Jackson (14), Mbala (10), Gravet (4), Cotture (6), Krajina (18); puis Barnette (21), Morris (9), Zinn, Hart. Entraîneur: Petar Aleksic.

Ton opinion

0 commentaires