Les loups auraient de nouveau sévi
Actualisé

Les loups auraient de nouveau sévi

Une biche a été dévorée mardi dernier à Champéry (VS). Un trio
de canidés aurait par ailleurs tué une vache.

«J'ai vu cette biche sur le côté de la piste en rentrant en snowboard au chalet mardi en fin d'après-midi,» témoigne Maxime Guarnero, étudiant habitant à la Tour-de-Peilz et en vacances chez un ami. «A l'arrivée j'ai raconté ce que j'ai vu à mes potes et nous sommes retournés à pied vers l'endroit. J'ai pris une photo. C'était hallucinant. L'attaque était toute fraîche. Les charognards n'étaient pas encore passés par là. On voit des restes de poils de loup sur la photo.»

La coïncidence veut que le jour précédent, soit lundi, les jeunes aient appris par la patronne d'un bar de la station qu'un troupeau de vaches avait subi l'attaque, non pas d'un, mais de trois loups. Ils auraient dévoré sur place l'un des bovidés. «Je ne connais malheureusement pas le nom du propriétaire de ces bêtes», nous informe cette tenancière contactée par téléphone. Le garde-chasse de la région ne peut nous en dire plus: «Il vous faut vous adresser au service de la faune à Sion pour ce genre d'information,» indique-t-il.

Un service fermé au moment où nous rédigeons cet article. Le sujet est sensible, car le loup du Chablais a été traqué durant deux mois, sans succès, jusqu'à fin décembre. Ce loup ne serait donc vraisemblablement pas seul. Il suffit de quinze moutons tués pour reprendre la traque. On ne sait pas si les vaches et les biches entrent aussi dans ce macabre décompte.

Nando Luginbuhl

Ton opinion