Zurich: Les M17 à l'heure des retrouvailles
Actualisé

ZurichLes M17 à l'heure des retrouvailles

Des larmes de joie ont coulé mardi à l'arrivée des héros. L'émotion était palpable chez les fans, la famille et, bien sûr, les joueurs.

par
Roman Hodel
Zurich / sim

Il est 9 h 33, l'attente touche à sa fin sur le parking de l'aéroport de Zurich: les champions du monde M17 sont enfin arrivés. Et c'est plus de 200 personnes, fans et membres de la famille, qui leur réservent un accueil éclatant. En bruit de fond, la chanson des Rougets au Mondial nigérian, «The Winner Takes it All» d'Abba, résonne des haut-parleurs.

«C'est génial que tant de personnes soient venues», s'exclame le gardien Benjamin Siegrist, tenant fièrement son gant doré, la récompense décernée au meilleur portier du tournoi. Pendant ce temps, sa mère, Irma, lui adresse des signes depuis la foule. «Cela fait si longtemps que je ne l'ai pas vu. J'aimerais simplement le serrer dans mes bras.»

Les larmes aux yeux, Romina enlace son frère, le défensur Robin Vecchi. «Je suis tellement émue», lâche-t-elle. Pendant ce temps, le buteur de la finale, Haris Seferovic, pense déjà à l'avenir: «Je me réjouis surtout de retrouver mon lit.» Son père, Hamza, partage son avis: «Je n'ai pas non plus beaucoup dormi depuis dimanche. Mais ce n'est pas grave, je suis extrêmement fier de mon champion du monde.»

Les fans aussi tiennent à exprimer leur joie et leur fierté. Par exemple Markus Schelb, qui a fait la route depuis Interlaken. «La Suisse a fait preuve d'une confiance en soi impressionnante pendant ce tournoi», estime-t-il

Ton opinion