Prise d’otages au Locle (NE) - Un employé et sa compagne d’abord capturés chez eux
Publié

Prise d’otages au Locle (NE)Un employé et sa compagne d’abord capturés chez eux

Jeudi soir, ce sont au final quatre personnes qui ont été séquestrées dans l’entreprise de sous-traitance horlogère du quartier de la Jaluse.

Jeudi, vers 17h30 un employé d’une entreprise de sous-traitance dans le milieu horloger a été pris en otage avec sa compagne à son domicile chaux-de-fonnier par deux individus armés d’un pistolet. Sous la menace, l’otage et sa compagne ont été contraints de se rendre à l’usine située dans le quartier de la Jaluse au Locle, explique la police cantonale neuchâteloise dans son communiqué. Là-bas, deux employés qui terminaient des travaux journaliers ont également été pris en otage et les malfrats ont réclamé l’ouverture de plusieurs coffres de l’entreprise.

Lecteur reporter

Mais une alarme silencieuse s’est déclenchée avisant ainsi la société de sécurité qui gère le site de l’entreprise. Également alertée, la police neuchâteloise a déployé un dispositif d’envergure. L’arrivée d’un premier agent de sécurité, vraisemblablement signalé par des complices restés à l’extérieur, a provoqué la fuite des malfrats opérant à l’intérieur du bâtiment. Le butin n’a pas pu être emporté.

Course-poursuite et fusillade

Dans leur fuite, les preneurs d’otages se sont emparés d’un véhicule à proximité de l’usine en agressant sa conductrice (car jacking). Ce véhicule volé a rapidement fait l’objet d’un signalement national et international. C’est dans ce contexte que la police française l’a repéré vers 19h10, circulant en ville de Pontarlier, dans le Doubs, en France.

Pris en chasse par une patrouille, les auteurs ont percuté volontairement le véhicule de police au terme d’une brève course-poursuite. Dans ce cadre, des coups de feu ont été tirés. Les individus ont finalement été interpellés par les forces de l’ordre sans faire de blessés et mis en garde à vue par les autorités françaises.

Bouclage du quartier

Durant ce temps en Suisse, les opérations nécessaires à la libération des otages séquestrés dans l’usine ont demandé un bouclage d’une partie du quartier de la Jaluse au Locle. La police neuchâteloise remercie les habitants du quartier pour s’être conformés aux instructions des forces de l’ordre.

Cette intervention d’ampleur a consisté en l’engagement de 7 patrouilles de gendarmerie, du groupe d’intervention, du groupe négociation, d’éléments de la police judiciaire, du service forensique, ainsi que l’appui préventif de deux ambulances du DPS de La Chaux-de-Fonds et leur personnel spécialisé. Les otages, ainsi que la conductrice du véhicule volé, choqués, ont été pris en charge par l’unité neuchâteloise d’intervention psychosociale.

Le Ministère public a ouvert une instruction pénale et de nombreuses investigations sont actuellement menées par la police judiciaire sous la direction de la procureure Sylvie Favre.

Cette affaire n’est pas sans en rappeler une autre, survenue début novembre 2021: le directeur d’une entreprise horlogère et sa famille avaient été enlevés par des malfrats à Bassecourt, dans le Jura.

Appel à témoins

La police neuchâteloise demande que toute personne ayant des informations ou ayant vu, notamment une Audi A3 bleu clair, ancien modèle, immatriculée en France, ainsi qu’une Audi A4 break ancien modèle, également immatriculée en France, est invitée à contacter le 032 889 9000.

(comm/pmi)

Ton opinion