Actualisé

Echoués au brésilLes manchots préfèrent le bateau à l'avion

Trente et un manchots échoués sur le littoral de l'Etat de Rio en juillet dernier ont été embarqués mardi sur un navire de la Marine brésilienne à destination de l'extrême sud du pays.

Gisela Candiotto, directrice du zoo de Niteroi, où les oiseaux ont été requinqués, a indiqué que le voyage en mer durerait trois jours, jusqu'au Centre de réhabilitation d'animaux marins (Cram) de Rio Grande, à l'extrême sud du Brésil. Ils y resteront une semaine pour reprendre des forces avant d'être remis à la mer. Les biologistes espèrent qu'ils reprendront les courants marins qui vont en Argentine.«Le voyage en bateau est plus long qu'en avion, mais devrait leur permettre une meilleure adaptation pour leur retour à la nature. Ils sentiront l'odeur de l'eau salée», a déclaré Mme Candiotto.Samedi dernier, 399 manchots qui s'étaient échoués en juillet, exténués, sur les plages de Salvador de Bahia (nord-est du Brésil), à 2.000 km de leur route habituelle de migration, avaient déjà été remis à la mer.Ces oiseaux, dont certains mesurent jusqu'à 76 centimètres, avaient été transportés dans un avion de l'armée de l'air, puis en camion, jusqu'au Cram de Rio Grande.Les manchots de Magellan (Spheniscus magellanicus), qui se reproduisent en larges colonies dans le sud de l'Argentine et au Chili, quittent ces régions pour migrer vers le nord entre mars et septembre, suivant les bancs de poissons. La limite naturelle des courants marins est le littoral de l'Etat de Rio de Janeiro (sud-est), mais cette année les manchots sont allés bien plus au nord, déportés par un courant marin plus chaud et plus agité que la normale.

Des centaines d'oiseaux remis à la mer samedi

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!