Actualisé 22.10.2010 à 10:26

Inédit en EuropeLes mangas déferlent avec un «opéra pop»

Naruto Shippuden, One Piece, Bleach... Les plus célèbres personnages de mangas sont les héros de Japan Anime Live, un «opéra pop multimédia» inédit mêlant chansons, arts martiaux et vidéos qui débarque samedi en Europe.

Le spectacle, d'une durée de 2h30, est divisé en cinq blocs construits autour de cinq mangas. (photo: dr)

Le spectacle, d'une durée de 2h30, est divisé en cinq blocs construits autour de cinq mangas. (photo: dr)

Pour la première fois, les maisons de production et d'édition les plus importantes de mangas (les fameuses BD japonaises) se sont associées pour mettre sur pied ce spectacle vivant concocté spécialement pour l'Occident.

Avant la première, samedi 23 octobre à Paris, la répétition générale, qui a mobilisé 40 artistes japonais (acteurs, musiciens...), s'est tenue mardi dans des studios de Pomezia, près de Rome. Le spectacle, dont le budget est supérieur à un million d'euros, propose des épisodes de dessins animés inédits, des performances live et les plus célèbres génériques chantés en direct sur scène.

Sur la scène trône un énorme tambour japonais, le wadaiko, tandis qu'une chanteuse interprète des génériques de dessins animés en japonais dont les paroles, transcrites en phonétique, défilent sur un écran géant de karaoké. Les titres des chansons sont anglais: «Tonight», «You'll find the way», «Sail»... Sur l'écran, les hauts faits des héros des films d'animations défilent: cheveux ébouriffés multicolores, yeux immenses qui dévorent le visage, uniformes d'inspiration futuriste...

Look déjanté sur scène

L'esthétique des mangas règne en maître. Sur la scène, les interprètes japonais ont un look déjanté. Shiina Taizo, a 24 ans, joue le rôle de Naruto: «Mon personnage est un garçon joyeux qui a la niaque et n'abandonne jamais afin d'atteindre son but coûte que coûte», explique l'acteur, une star au Japon. Il n'est pas mécontent de son anonymat en Europe: «Ici j'ai la chance de pouvoir visiter les monuments en toute liberté», dit-il en riant.

Pour les profanes, ce spectacle peut paraître hermétique, mais cet avis n'est pas partagé par les producteurs européens du spectacle. «Nous attendons les fans de culture japonaise en général, mais aussi un public plus mainstream, les familles: c'est une opportunité pour les papas de partager un moment avec leurs enfants, je dirais plutôt un public masculin entre huit et quinze ans», estime Fabrizio Verdiani, producteur du spectacle pour la Belgique.

«Et il y a un troisième public, les universitaires, qui sont des passionnés de mangas», ajoute-t-il. Sur les 3000 places disponibles pour la représentation de Bruxelles, «les trois quarts sont déjà vendues», se réjouit-il. «Tous les acteurs sont très connus au Japon, les musiciens aussi, le directeur artistique est un Dieu vivant là-bas et le producteur est le plus grand producteur de spectacles au Japon, un marché de 300 millions de consommateurs», souligne-t-il.

Le spectacle, d'une durée de 2h30, est divisé en cinq blocs construits autour de cinq mangas: Naruto Shippuden, One Piece, Bleach, Fullmetal Alchemist Brotherhood et Gundam Series. Sur scène, outre des écrans géants de 10 mètres sur 6 pour en mettre plein la vue, est prévue la présence de Piko, un jeune chanteur très connu au Japon, et Daisuke Asakura, connu pour ses musiques de jeux vidéo (Dance Dance Revolution). Un spectacle 100% japonais.

La tournée débutera samedi à Paris au Zénith. Suivront Bruxelles (29 octobre), Düsseldorf (31 octobre). Trois étapes sont aussi programmées en Italie en novembre: Milan (le 6), Florence (le 11) et Rome (le 13).

www.japananimelive.com

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!