Actualisé

Crise financièreLes marchés boursiers font les montagnes russes

Les marchés boursiers européens ont évolué de façon mouvementée mardi matin, après la chute généralisée de la veille.

Après des hausses techniques à l'ouverture, ils ont plongé dans le rouge peu après 10h00 mais se sont repris par la suite.

En fin de matinée à la Bourse suisse, l'indice SMI des valeurs vedettes baissait de 0,2% à 6445,34 points après avoir lâché jusqu'à 1% auparavant. A Londres, le Footsie reculait encore de 0,4% après avoir perdu plus de 1,5%. A Francfort, le Dax diminuait de 0,6%, tandis qu'à Paris, le CAC se maintenait juste dans le vert.

Les investisseurs sont manifestement désorientés. Agités depuis des semaines par des rumeurs qui entretiennent une forte défiance, les marchés guettent les moindres signes de développement de la crise parmi les établissements financiers européens.

Mardi, le retournement de tendance coïncidait avec l'effondrement (-30%) du titre de Royal Bank of Scotland (RBS), deuxième banque britannique, à la Bourse de Londres.

Selon la BBC, trois des quatre plus grosses banques britanniques auraient demandé lundi soir au ministre des finances Alistair Darling de hâter sa décision sur un éventuel plan de soutien. Elles jugeraient qu'un tel plan devrait passer par des injections de capital de 15 milliards de livres chacune, selon le chef du service économique de la radio-télévision anglaise.

Les marchés avaient ouvert positivement pour des raisons techniques, mais aussi dans l'espoir d'une possible baisse concertée des taux d'intérêt des grands pays industrialisés, suite à l'assouplissement de la politique monétaire australienne. Cette dernière a réduit le loyer de l'argent de 100 points de base mardi.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!