Actualisé 11.11.2008 à 21:59

Crise économique

Les marchés rechutent face aux inquiétudes dans l'automobile

Les marchés boursiers se sont fortement affaissés mardi. L'optimisme suscité par le plan de relance en Chine a cédé la place aux craintes pour la santé de l'économie et des entreprises, en particulier du géant automobile américain GM au bord du dépôt de bilan.

A la bourse de New York, l'indice Dow Jones a fini en repli de 1,99% ou 176,58 points à 8693,96 points, tandis que le Standard & Poor's, référence des gérants de fonds, reculait de 2,2% ou 20,26 points pour passer sous la barre des 900 points à 898,95 points. L'indice composite du marché Nasdaq a cédé 2,22%.

Sur les places européennes, la Bourse suisse a perdu en clôture 5,59%, Londres 3,57%, Francfort 5,25%, Paris 4,83%, Milan 6,20% et Madrid 4,11%. A Moscou, les Bourses RTS et Micex ont chuté de 10,67% et 12,64%.

«Les craintes de récession mondiale sont de retour sur le devant de la scène, reléguant au second plan les efforts des gouvernements pour endiguer les difficultés», a estimé Jason Kunkel, de la société de recherche Moody's Economy.com.

Dimanche, la Chine avait dévoilé un plan de relance de 455 milliards d'euros jusque fin 2010, afin de permettre à la demande intérieure de prendre le relais des exportations, dont la croissance se ralentit. Mais la Bourse de Tokyo, qui avait flambé après cette annonce, a terminé mardi en baisse de 3%, tout comme Hong Kong, en recul de 4,77%, Bombay (-6,61%) et Shanghai (-1,66%).

Action GM au plus bas depuis 65 ans

Partout dans le monde, le secteur automobile inspire les plus vives inquiétudes. Menacé d'une crise imminente de liquidités, General Motors (GM), le colosse de Detroit qui emploie un quart de million de personnes, a abandonné son projet de rachat de Chrysler et lancé un appel à l'aide «indispensable» au gouvernement américain.

GM a poursuivi sa dégringolade pour la cinquième séance d'affilée. L'action a fini en repli de 13,1% à moins de trois dollars (2,92 dollars) après avoir touché en séance un plus bas de 65 ans.

Selon le «New York Times», le président élu Barack Obama a demandé au président sortant George W. Bush d'apporter une aide immédiate au secteur automobile américain, lors de leur premier entretien lundi à la Maison Blanche. Des informations que la Maison Blanche s'est toutefois refusée à confirmer.

Rechute du pétrole

Le pétrole est passé sous la barre des 55 dollars le baril à Londres et 59 dollars à New York mardi vers 17h00 (heure suisse), dans un marché inquiet des conséquences de la crise pour la demande de pétrole.

Les Bourses arabes, déprimées par la baisse des cours du brut, ont dégringolé, notamment Dubaï (-7,3%) et le marché saoudien (- 5%).

Livre sterling au plus bas

L'euro perdait plus de deux cents face au billet vert, tombant vers 1,2518 dollar mardi à 17h00 (heure suisse), les marchés se réfugiant vers les valeurs sûres. La livre sterling a elle continué à se détériorer face à l'euro, tombant à 82,14 pence contre un euro, son niveau le plus bas depuis le lancement de la monnaie unique.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!