Actualisé 04.07.2013 à 16:14

Afrique du Sud

Les médecins suggèrent de «débrancher» Mandela

L'ancien président sud-africain est dans «un état végétatif permanent» et sa famille a envisagé de débrancher la machine qui le maintient en vie, selon un document judiciaire daté du 26 juin.

«Il est dans un état végétatif permanent. (...) Les médecins ont conseillé à la famille Mandela de débrancher la machine qui le maintient artificiellement en vie (et) la famille Mandela envisage cette option», indique ce document présenté la semaine dernière par la famille au tribunal de Mthatha (sud) dans l'affaire du transfèrement des tombes des enfants du grand homme.

«L'état de santé de M. Nelson Mandela a empiré et les médecins ont conseillé à la famille Mandela de débrancher la machine qui le maintient artificiellement en vie. Plutôt que de prolonger ses souffrances, la famille Mandela envisage cette option comme étant très probable», selon le document.

La télévision diffuse des images de Mandela

La plainte, qui se termine par «ils attendent d'enterrer leur père et grand-père», a été remise au tribunal le jeudi 27 juin, l'audience débutant le lendemain.

La présidence sud-africaine avait annoncé le soir du mercredi 26 juin que le président Jacob Zuma annulait un voyage au Mozambique, faisant craindre le pire pour l'illustre patient, avant de faire part d'une amélioration le lendemain. Elle dit depuis que l'état de M. Mandela est «critique mais stable».

Le porte-parole de la présidence Mac Maharaj n'a pas voulu commenter le contenu de ce document.

«Nous n'avons pas de commentaire à faire. Nous avons indiqué que de notre point de vue fondé sur les rapports des médecins, l'état de l'ancien président est critique mais stable à ce stade», a-t-il déclaré à l'AFP, appelant à ne pas «violer la confidentialité docteur-patient». (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!