Polémique: Les médias espagnols en colère contre l'arbitre
Actualisé

PolémiqueLes médias espagnols en colère contre l'arbitre

La presse ibérique se montrait scandalisée mercredi par le penalty «inexistant» qui a «spolié» l'Atletico Madrid mardi soir à Liverpool (1-1) lors de la 4e journée de la Ligue des Champions.

Un penalty a été accordé à Liverpool à la 94e alors que l'Atletico, menant 1-0, était qualifié pour les 8e de finale.

«Arnaque à Anfield», titrait en une le quotidien sportif AS, tandis que pour El Mundo, l'Atletico a été «spolié» par un arbitre qui a «inventé» le penalty. «Un autre vol de (Michel) Platini», le président de l'UEFA, clamait pour sa part l'autre quotidien sportif madrilène, Marca, en référence aux récentes sanctions de l'instance européenne contre le club madrilène.

«Toute l'Europe l'a vu. Ca a été un penalty inexistant et un mauvais arbitre», a affirmé pour sa part, cité par Marca, le président de l'Atletico Enrique Cerezo, très remonté, tout comme la plupart des joueurs madrilènes. Certains d'entre eux se disaient convaincus, selon le quotidien El Pais, d'un «complot» de l'UEFA contre l'Atletico, sanctionné de deux matches à huis clos, dont un avec sursis, à la suite d'incidents lors d'un match contre l'Olympique de Marseille début octobre.

«Il ne veulent pas que nous passions» au tour suivant, a affirmé le défenseur Mariano Pernia, sanctionné par l'arbitre lors du penalty après un signalement du juge de ligne. «Nous ne méritions pas ce résultat», mais Liverpool est «depuis plus longtemps que nous» dans les compétitions européennes et «nous n'avons pas assez de poids auprès de l'UEFA», a noté pour sa part Maniche.

(si)

Ton opinion