Frontières: Les mendiants inaugurent une technique inédite
Actualisé

FrontièresLes mendiants inaugurent une technique inédite

Vêtus de chasubles, qui leur confèrent un statut officiel, ils arrêtent les automobilistes aux frontières genevoises. La police d'Annemasse a déjà interpellé certains d'entre eux.

par
dmz
De jeunes gens mendient de manière agressive près des frontières. (Source: police cantonale vaudoise)

De jeunes gens mendient de manière agressive près des frontières. (Source: police cantonale vaudoise)

Les mendiants, dans leur gilet fluo, étaient déjà visibles lundi. Ils étaient cinq et arrêtaient les véhicules à la douane de Pierre-à-Bochet, côté français.

Le quotidien explique que les deux femmes et les trois hommes n'hésitaient pas à s'accrocher aux portières au besoin. Dans certains cas, ils prétendaient récolter des fonds pour une association. La police française, après un contrôle lundi soir, leur a demandé de ne plus recommencer.

Mais mardi matin, les revoilà, à la douane de Carra. Cette fois-ci, les mendiants sont arrêtés et leur véhicule saisi. Les cinq indésirables sont originaires de l'Isère et de la région lyonnaise et sont âgés de 20 à 31 ans. Dans le même temps, une autre équipe est interpellée par la gendarmerie de St-Julien.

Enfin, ce mercredi, trois mendiants déjà arrêtés sont contrôlés à Pierre-à-Bochet. Cette fois, ils seront présentés à un juge pour «entrave à la circulation».

Ton opinion