Actualisé 25.03.2008 à 21:52

Les mensonges d'Hillary

Cherchant à démontrer son vécu sur la scène internationale, Hillary Clinton a tendance à fantasmer. La chaîne de télévision américaine CBS le démontre, reportage à l'appui.

Lors d'un discours la semaine dernière, Hillary Clinton cherchait à démontrer son vécu sur la scène internationale pendant la présidence de son mari. Lors d'un voyage en Bosnie en 1996, elle décrivit son arrivée sous un tir croisé et la course effrénée pour éviter ces tirs.

Seul problème, la chaîne CBS a tiré de ses archives un reportage qui contredit les propos de la candidate démocrate à la présidentielle américaine.

Pur fantasme donc de la part de l'ex-première dame qui tente de défendre son «expérience internationale». Un reportage très embarrassant pour Hillary Clinton que n'hésitera pas à utiliser son rival Barack Obama pour décrédibiliser sa rivale dans la course à la Maison Blanche.

Absente des grandes décisions

Le document vidéo de CBS s'ajoute à d'autres documents officiels. La semaine dernière, les Archives nationales américaines ont mis en ligne plus de 11'000 pages d'agenda officiel de Hillary Clinton du temps où elle était Première dame, entre 1993 et 2001.

Hillary Clinton, qui vante ses «35 ans d'expérience» comme un argument majeur de sa campagne présidentielle, est épinglée par The Guardian. Contrairement à ce qu'elle a souvent affirmé, elle n'a pas joué un rôle majeur dans les décisions de politique étrangère de Bill Clinton. Au contraire, l'ex-première dame était souvent absente lors des moments clés de la présidence de son mari.

Des exemples: quand l'Otan a lancé des raids aériens contre la Serbie pour punir le président yougoslave Slobodan Milosevic pour l'attaque du pays contres des séparatistes albanais au Kosovo, Hillary Clinton visitait des ruines égyptiennes à Louxor. Elle prétend qu'elle a participé à la négociation des accords de paix du Vendredi Saint en Irlande du Nord en 1998. Foutaise. Selon son agenda en ligne, ce jour-là, elle était à Washington dans une fête en l'honneur d'un membre du Congrès de New York qui était récemment mort.

dbe

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!