Genève: Les mesures anti-Covid prolongées jusqu’à mi-novembre
Publié

GenèveLes mesures anti-Covid prolongées jusqu’à mi-novembre

Au bout du lac, toutes les décisions de restrictions liées à la pandémie auront cours jusqu’au mois prochain au moins.

par
Léonard Boissonnas
Un centre de test a été ouvert sur la rive droite mercredi. (Image prétexte.) EPA/Marcial Guillén

Un centre de test a été ouvert sur la rive droite mercredi. (Image prétexte.) EPA/Marcial Guillén

KEYSTONE

La situation continue à être «extrêmement tendue» à Genève sur le front du Covid-19, a indiqué jeudi la médecin cantonale, Aglaé Tardin. Si une petite accalmie a été constatée entre le 25 et le 28 septembre, le nombre d’infections ces deux à trois dernières semaines a dépassé à plusieurs reprises les soixante, comme mercredi, avec 61 nouveaux cas et 38 hospitalisations. Les lieux communautaires, tels que clubs de sport ou endroits festifs privés, sont les principaux vecteurs de transmission, a poursuivi la médecin cantonale.

Éviter une recrudescence

Pour éviter une recrudescence, le Conseil d’État a décidé de prolonger toutes les mesures mises en place mi-août jusqu’au 16 novembre, telles que la désinfection des mains, l’obligation de porter un masque dans les commerces, restaurants et débits de boissons, ainsi que, dans ces derniers, l’obligation de consommer assis et l’obligation de collecter les données des clients. Les boîtes de nuit restent fermées, tandis que les événements privés sont toujours limités à 100 personnes, sauf si la distanciation et le port du masque peuvent être garantis. Les manifestations publiques jusqu’à 1000 personnes doivent continuer à être divisées en tranches maximales de 100 personnes. Celles de plus de 1000, possibles dès le 1er octobre, sont quant à elles soumises à autorisation spéciale de la médecin cantonale.

Tests rapides sur la rive droite

Le dépistage étant au cœur de la stratégie cantonale, un nouveau centre de test Covid-19 a été ouvert mercredi sur la rive droite. Situé au Service d’addictologie des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) à la rue du Grand-Pré, le Secteur G ne reçoit que sur rendez-vous, à fixer en ligne, comme pour le Secteur E au boulevard de la Cluse. Il s’agit d’une filière rapide, sans consultation médicale préalable. Le centre accueille les personnes qui ne présentent pas de symptômes alarmants; celles de plus 50 ans, avec des symptômes graves ou présentant des facteurs de risque, sont dirigées automatiquement vers le Secteur E des HUG. Le Secteur G réalise des tests du lundi au vendredi, de 7h30 à 14h30.

Ton opinion