Chaos en Suisse : Les météorologues aussi surpris par autant de neige

Actualisé

Chaos en Suisse Les météorologues aussi surpris par autant de neige

L'or blanc provoque de fortes perturbations un peu partout dans le pays.

par
mst/ywe/jcu
1 / 30
Un temps hivernal le premier jour du printemps météorologique a provoqué le chaos en Suisse romande.  14 cm de neige ont été mesurés par un lecteur à Bardonnex (GE).

Un temps hivernal le premier jour du printemps météorologique a provoqué le chaos en Suisse romande. 14 cm de neige ont été mesurés par un lecteur à Bardonnex (GE).

Lecteur reporter
Même la police genevoise n'est pas épargnée.

Même la police genevoise n'est pas épargnée.

Lecteur reporter/Viviana
Le trafic aérien de Cointrin a été suspendu jeudi matin en raison de la neige qui s'est accumulée sur la piste.Il a pu partiellement reprendre à 11h, selon l'aéroport.

Le trafic aérien de Cointrin a été suspendu jeudi matin en raison de la neige qui s'est accumulée sur la piste.Il a pu partiellement reprendre à 11h, selon l'aéroport.

Lecteur reporter

C'était le chaos sur le routes, ce jeudi matin, à cause des importantes chutes de neige. A Genève, la police n'est pas épargnée. Un lecteur a immortalisé un fourgon en train d'être poussé par des agents, sous le regard hilare d'employés de la Voirie. «Nos véhicules ne sont pas à l'abris des chutes de neige, réagit Jean-Philippe Brandt, porte-parole des forces de l'ordre. Tous sont équipés de pneus hiver mais, selon les conditions, ça peut glisser quand même.»

Les Transports publics genevois ont également connu d'importantes perturbations. Plusieurs lignes de bus ou de trams ont été coupées et d'importants retards étaient à prévoir. «Les TPG conseillent à leurs clients de prévoir des temps de parcours plus longs compte tenu des ralentissements et de consulter le site internet www.tpg.ch pour plus d'informations», a indiqué le service de presse. De nombreux Genevois ont abandonné et se sont rendus à pied au travail. Les automobilistes et les quelques courageux ou imprudents deux-roues ont été confrontés à une couche de neige qui a ralenti leur progression.

Eviter la voiture

La police conseille de ne prendre le volant qu'en cas de nécessité et si son véhicule est équipé de pneus hiver. «Il faut aussi penser à déneiger sa voiture car, à haute vitesse, des plaques de neige peuvent partir. Cela peut être dangereux pour les autres usagers de la route», alerte Jean-Philippe Brandt. Il rappelle également aux automobilistes d'augmenter les distances de sécurités.

Genève arrête aujourd'hui
Tram bloqué à Genève

Les transports publics genevois peinaient à avancer à cause de la neige ce jeudi matin 1e mars 2018.

Certains ont trouvé un bon moyen pour se déplacer librement, comme ici à Genève.

Ski au centre de Genève..

La déclivité du Petit-Chêne, à Lausanne, permet aux amateurs de glisse de s'y donner à coeur joie.

Snowboarder en plein milieu de Lausanne, au Petit-Chêne!

Partout en Suisse

Une bonne partie du réseau routier de Suisse a été touché par les perturbations. Sur l'A2 près de Soleure, l'A12 près de Fribourg et l'A9 à hauteur de Lausanne, des camions en travers des pistes ont provoqué des bouchons. Des perturbations étaient également constatées sur l'autoroute A1 autour de la capitale vaudoise.

En Valais, l'autoroute A9 a dû être fermée durant plusieurs heures entre Saint-Maurice et Martigny après plusieurs accidents, dont les dégâts ne sont que matériels, selon «Le Nouvelliste». Le tronçon a pu rouvrir en fin de matinée, indique la police cantonale sur Twitter.

Les CFF aussi touchés

La neige a également provoqué de grosses perturbations sur le réseau ferroviaire. A Neuchâtel, la gare a été interrompue pour le trafic ferroviaire en raison de fortes chutes de neige.

Des passagers se sont retrouvés en rade. La ligne entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel a été perturbée et des passagers ont été débarqués à la gare de Corcelles-Peseux. Ils ont dû patienter avant d'être acheminés à bon port avec des bus. Même situation du côté de Reuchenette-Péry. «On a dû sortir du train à 7h15, et on a attendu bêtement pendant 30 minutes avant l'arrivée d'un nouveau train, avec l'application des CFF qui était hors service et sans informations», a raconté un lecteur qui voyageait en direction de Bienne.

Le trafic était également restreint sur la voie entre Payerne et Granges-Marnand et un train bloquait la ligne entre Biel/Bienne et Reuchenette-Péry.

Voyageurs du regio express entre La Chaux-de-Fonds et Bienne débarqué en gare de Pery-reuchenette. Sans infos et attendu 30 min sous la neige par -6 degrés.

«Trois flocons et c'est déjà la panique», nous a dit un lecteur depuis la gare de Lausanne.

Cointrin fermé

A Genève-Cointrin, le trafic aérien a été suspendu depuis l'aube jeudi. Les déneigeuses se sont activées sur le tarmac.

Tarmac de Genève-Aéroport

Vers 11h, une réouverture partielle de l'aéroport a été annoncée sur Twitter. La piste utilisée pour les atterrissages n'a rouvert que vers 13h.

A l'aéroport de Zurich, le trafic aérien ne semblait pas pâtir des conditions météorologiques. Les premiers décollages ont toutefois accusé de légers retards.

Accalmie jeudi après-midi

Une perturbation neigeuse portée par un courant de sud-ouest a atteint le pays jeudi, mettant un terme à la vague de froid sibérien. Une situation qui a même pris de cours certains météorologues. «Oui, nous somme surpris qu'il neige autant», a indiqué SRF Meteo sur Twitter.

Comme le sol est gelé, les flocons tiennent plus facilement, ce qui explique la quantité de neige qui s'est accumulée, a indiqué Klaus Marquardt de MeteoNews à «20 Minuten». Le front devrait s'évacuer durant l'après-midi. De nouvelles perturbations accompagnées d'un redoux sont attendues vendredi et samedi, avant le retour d'un temps sec dimanche.

Bulletin météo du 1er mars à 4h.

Flash météo du 01.03.2018, 04h

(mst/ywe/jcu/ats)

Ton opinion