Libye: Les meurtriers de Kadhafi seront jugés

Actualisé

LibyeLes meurtriers de Kadhafi seront jugés

Les nouvelles autorités libyennes se sont dit jeudi déterminées à poursuivre en justice les meurtriers de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi mort dans des circonstances floues.

«Concernant Kadhafi, nous n'attendons pas qu'on nous le dise», a déclaré le vice-président du Conseil national de transition (CNT), Abdel Hafiz Ghoga.

«Nous avons déjà ouvert une enquête. Nous avons émis un code d'éthique concernant le traitement des prisonniers de guerre. Je suis sûr que c'était un acte individuel et non pas un acte des révolutionnaires ou de l'armée nationale», a-t-il poursuivi.

«Le responsable de cela (le meurtre de Kadhafi), quel qu'il soit, sera jugé et bénéficiera d'un procès équitable», a assuré M. Ghoga.

Les circonstances de la mort de Mouammar Kadhafi restent obscures, le nouveau pouvoir libyen martelant depuis le début la thèse d'un décès intervenu dans un échange de tirs, tandis que de nombreuses sources évoquent une exécution sommaire.

«Images dégoûtantes»

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a critiqué jeudi les images «dégoûtantes» de la mort de Mouammar Kadhafi diffusées par les «médias internationaux», ont rapporté des agences russes.

«Toute la famille de Kadhafi a été tuée, son cadavre a été montré sur toutes les chaînes internationales: il est impossible de regarder ça sans être dégoûté. C'est quoi tout ça?!», a-t-il dit.

«Il est tout ensanglanté, blessé, encore vivant, puis achevé (...) et on exhibe tout ça sur les écrans», a poursuivi M. Poutine. «Des millions de gens regardent ces images y compris des enfants, ce ne sont pas des dessins animés (...) Cela n'apporte rien de bon», a-t-il ajouté. (afp)

Ton opinion